Style de vie

À pareille date en décembre 2015, j’étais en pleine fin de session. Il me restait maximum un an de baccalauréat, j’étais en couple depuis 7 ans et 11 mois et je faisais des biscuits au pain d’épice pour Noël. J’avais en tête de devenir propriétaire ou copropriétaire.

Quand j’ai fait un cheers à minuit le 1er janvier 2016, j’étais loin de me douter que ce serait une année décisive, que ce serait une année difficile et qu’en tout et pour tout, elle finirait bien différemment de ce qu'elle avait commencé.

La vérité est celle-ci au mois de décembre 2016: je ne suis plus en couple, je ne finirai pas mon baccalauréat cette année, je suis copropriétaire d’un condo dont je ne veux plus et je n’ai surtout pas la tête à faire des biscuits au pain d’épice. Ça fait mal à l’orgueil, je dois vous l’avouer. Ça fait mal de voir que tout ce que j’avais planifié s’est écroulé. Même si c’est de ma faute, ma décision

femme, lumière, cheveux

Source: https://pixabay.com

Mais si plutôt, je me décidais de me concentrer sur ces imprévus de 2016. Je ne parle pas de ce que je n’ai pas accompli et que j’aurais dû faire – que j’aurais voulu faire. Je parle de ce qui est arrivé et que je n’avais pas prévu du tout à ce fameux cheers de bonne année.

En 2016 j’ai décidé d’arrêter d’écouter que ma tête, ma logique et la pression sociale. (Voir ici : cette partie de toi qu'il faudrait que t’écoutes parfois.) Apprendre à écouter mon cœur et mes coups de tête m’ont amenée à d’autres aventures. Je me suis rapprochée de mes amies du secondaire encore plus que je ne pouvais l’imaginer. J’ai recommencé à rêver, j’ai recommencé à écrire et à composer. J’ai recommencé à penser en tant qu’une seule personne. Je suis partie en voyage pendant 3 semaines. J’ai rencontré des gens que je n’oublierai pas et qui m’ont appris. J’ai retrouvé cette personne au fond de moi que j’avais oublié depuis quelques années. J’ai des souvenirs incroyables quand je ferme les yeux.

Alors même si en ce mois de décembre et en cette journée de tempête aujourd’hui, j’ai mal à l’orgueil et à mon cœur et je me sens si seule dans ma tête, j’essaie de me rappeler que ces choses non planifiées ont aussi du bon. Même si je ne finis pas l’année du tout comme je l’avais prévu, j’ai accompli beaucoup d’autres choses. Même si je ne suis pas fière de moi de la façon dont j’aurais voulu l’être, je suis fière du nouveau chapitre que je suis en train d’écrire.

Et pour 2017… on va juste essayer de rien planifier. Question de voir où ça pourrait nous mener. 

femme, soleil, repos

Source: https://pixabay.com

-->
Un article de
Katelin OC's Avatar
Katelin OC

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Une année 2017 sportive avec MOOV L'activ-wear