Bébé & Cie Faits Vécus

À notre époque, je ne comprends pas qu’il y ait des personnes plus traditionnelles qui ne respectent pas le choix des gens plus « marginaux ». J’ai une amie qui n’a jamais eu l’intention d’avoir d’enfant, car elle sait qu’elle n’éprouve pas beaucoup d’affections pour ces petits êtres. À un moment, elle est allée à une réunion d’amis dont toutes les femmes dans la salle avaient un enfant, sauf elle. Elle s’est faite bombardée de questions sur pourquoi elle n’avait pas l’instinct maternel de vouloir un enfant. Elle avait l’impression d’être un extra-terrestre.

Ce que je trouve dommage dans cette situation, c’est que même si nous sommes une génération qui évolue à vitesse grand V, il y a des sujets qui restent encore tabous. Selon certaines personnes de l’ancienne et la nouvelle génération, une femme doit absolument avoir un enfant et l’inverse n’est pas envisageable.

Il faudrait qu’on se penche sur cette question, car je suis certaine que ces femmes ont surement un argument valable. J’en ai déjà discuté avec des proches et elles avaient toujours un argument qui est justifié selon moi : « Je trouve qu’il y a tellement de gens sur terre que je ne veux pas empirer les choses », « Je ne veux pas d’enfants, car je suis déjà si occupée », « Je ne veux pas élever mon enfant à cette époque de surconsommation » ou « Je ne me suis jamais imaginée avoir des enfants ».

La majorité des femmes que je connais m’ont répondu ceci : « Je ne veux pas d’enfant, car je n’aurai pas les nerfs assez solides pour l’élever ». Je trouve que c’est tellement mieux de le réaliser maintenant qu’au moment d’avoir l’enfant et lui faire vivre un enfer.

Je fais partie de ces femmes qui ne souhaitent pas en avoir. Il y en a qui ont un horaire très chargé et qui savent très bien s’occuper de leur enfant. D’ailleurs, elles méritent un tonnerre d’applaudissements. Dans mon cas, je suis une personne très nerveuse et impatiente. Je ne me vois pas m’occuper d’un enfant, car j’ai besoin de plus de calme que la moyenne des gens pour réussir à être bien dans ma tête. Peut-être est-ce égoïste? Mais est-ce le cas? Préférer ne pas avoir d’enfant pour éviter de lui faire vivre des traumatismes, est-ce mal?

Il y a une autre raison pourquoi je ne veux pas d’enfant. Je connais une mère de trois enfants qui a dit un jour « Grâce au gouvernement, je reçois un gros chèque vu que j’ai trois enfants. Chaque enfant me rapporte de l’argent et je n’ai plus à travailler. » C’est à ce moment que j’ai perdu foi en l’instinct maternel. Depuis quand avons-nous des enfants pour obtenir de l’argent? Ce n’est pas une paie de s’occuper d’un enfant, ça doit être un plaisir. Je trouve ça vraiment dommage qu’on en soit rendu là.

Nos décisions peuvent changer du jour au lendemain, mais pour l’instant je préfère m’occuper de mon chat que j’ai été cherché à la SPA. Elle a été abandonné jeune, car la dame qui s’en occupait n’avait pas la patience de prendre soin d’elle. C’est dans ces moments que je réalise que certains enfants en adoption vivent le même problème. Il y a des parents qui ont des enfants par accident parce qu’ils ne se sont pas protégés et ils préfèrent battre leur enfant au lieu de prendre leur responsabilité de parents.

Il est plus important de remettre nos choix en question à temps qu’en retard et que plusieurs personnes payeront pour ce manque de responsabilité.

Source image de couverture: Pixabay

 

-->
Un article de
Mademoiselle Bonheur's Avatar
Mademoiselle Bonheur

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Lettre d’un futur travailleur social