Faits Vécus Lookbook

Mardi dernier, j’ai mis en ligne un article où je parlais de la vie de bureau et de la responsabilisation au travail. J’ai choisi de marier cet article avec un look que je trouvais bien pour le boulot. Jusque là, rien de spécial. Je l’ai partagé sur Facebook. La norme. Et on m’a alors écrit (on étant une seule personne que je ne nommerai pas) que c’était étrange qu’on voit mon mamelon. J’ai froncé les sourcils. «Quoi!?» aie-je pensé, est-ce que j’ai mis une photo où mon sein sort de mon chandail (il me semble que j’aurais remarqué ce -pas mal intense- détail avant la mise en ligne). Je vais voir. Non. Rien. Puis, je comprends: on voit mon mamelon à travers ma bralette et mon chandail. En effet, je ne portais pas un soutien-gorge couvrant qui empêche de voir la forme du sein. Alors je soupire. Je sais, je sais, le free the boobies, je l’ai assimilé depuis longtemps et ce n’est pas le cas de tous, mais que je doive -encore- expliquer ma vision des choses m’a épuisée. Tant pis, me voici.

Mes seins, ils ne me gênent pas. Alors oui, il m’arrive souvent de ne pas porter de soutien-gorge ou de porter des bralettes plus pour le look que pour le soutien. Et ce choix, il ne regarde que moi. Je comprends bien que dans la rue, ça va en choquer certains. Ce n’est pas encore la norme. Bien que dans mon cercle plus rapproché, les gens comprennent cette réalité, ce n’est pas le cas de tous. Par contre, je ne crois pas que le fait de choisir de ne pas mettre un gros soutien-gorge avec armature devrait m’empêcher de parler de réalité de travail ou me discréditer. Je suis une femme libre et mon corps ne change en rien ce qui se passe entre mes deux oreilles, ni mon choix de le cacher ou pas.

Mon sein te dérange VRAIMENT à ce point?

Qu’est-ce qui te choque? C’est ce que je me demande chaque fois que cela arrive. Est-ce parce que tu n’aimes pas en voir? Pourtant, on voit des décolletés hyper plongeants partout et on voit même des côtés de sein. Ah! Le problème c’est le mamelon. OK. Et comment est-il si différent de celui de l’homme? Ah. Tu sexualises le mien. OK. Mais ça, c’est dans ta tête. Ok, oui c’est vrai qu’un sein nu, là, devant toi, c’est sexuel. Mais encore, dans plusieurs pays, les femmes font du monokini sans problème. Pas ici. Je sais. je sais. Et mon sein, je le couvre d’un vêtement. Alors tu es choqué par la forme. OK. Je ne vais pas m’excuser.

Je ne vais pas m’excuser parce que je choisis mon confort avant de choisir de ne pas heurter ta vision de la manière qu’une femme devrait se vêtir.  Parce que c’est cela le fond du problème: tu me juges. Carrément.

Et je réplique aujourd’hui. Comme chaque fois. Parce que je veux que les femmes aient le choix de s’habiller pour leur confort et que ce soit égalitaire entre les sexes. Quelqu’un a-t-il déjà scandé: «qu’on me cache ce mamelon masculin que je vois apparaître sous ce t-shirt!». Pas à mon souvenir.

Alors me voici, encore, en sous-vêtements sur Internet. Parce que c’est mon corps et que vraiment, je l’aime comme il est et que ce genre de commentaires m’importe peu pour moi, mais que je veux que ça change pour que les filles d’aujourd’hui soient des femmes de demain encore plus libres!

camille dg, lingerie

camille dg, lingerie, simone pérèle

camille dg, lingerie, simone pérèle

camille dg, lingerie, simone pérèle

camille dg, lingerie, simone pérèle

Le look:

Soutien-gorge – Simone Pérèle

Bijoux – WellDunn

Lieu – Cuba

Photos – Vikki Snyder

camille dg, lingerie, simone pérèle

-->
Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

C’est pour bientôt les enfants?