Faits Vécus

Ça faisait une semaine que je m’étais rasée la tête et j’ai vu mon reflet dans le miroir. J’ai sursauté en voyant ce qui est un des premiers signes de vieillesse ou de sagesse… mon premier cheveu blanc.

À travers les années, j’ai toujours aimé les changements capillaires. Je pouvais être blonde, brune, rousse et recommencer ce cycle à l’infini. Je ne m’en lassais jamais. Quand je changeais de couleur, je sentais que j’attirais l’attention et je pouvais adopter une autre personnalité.

Avec les années, j’ai oublié que je vieillissais. J’ai l’habitude de voir les gens de mon entourage évoluer et je trouve ça magnifique. Je les vois vieillir physiquement et évoluer mentalement. J’ai réalisé qu’à force de voir les autres grandir, j’ai oublié que je changeais aussi.

Dans les publicités, on associe la vieillesse à trois facteurs : les rides, la prise de poids et les cheveux blancs. Je dois vous dire que le dernier m’a fait un choc.

cheveu blanc

Source: https://www.bustle.com/

Dans ma tête, j’ai toujours l’impression d’avoir 22 ans.

Ce cheveu argenté m’a fait réaliser que le temps passe si vite. Nous n’avons qu’une vie à vivre et il faut savoir en profiter. Si vous avez envie de réaliser un rêve, osez-le faire. Croyez à votre potentiel d’accomplir de grandes choses. Ne vous laissez pas taper sur la tête.

Réaliser que nous vieillissons n’est pas le début de la fin, mais c’est le début d’un nouveau chapitre. Je vous partage une citation provenant d’une actrice que j’adore et qu’on me dise que je lui ressemble physiquement est un véritable compliment. Je vous présente I no longer have patience de Meryl Streep qui a été traduit en français :

Je n’ai plus de patience pour certaines choses, non parce que je suis devenue arrogante, mais simplement parce que j’ai atteint un point dans ma vie où je ne veux pas perdre plus de temps avec ce qui me déplaît ou me fait mal. Je n’ai aucune patience pour le cynisme, la critique excessive et les demandes de toute nature. J’ai perdu la volonté de faire plaisir à ceux qui ne m’aiment pas, d’aimer ceux qui ne m’aiment pas et de sourire à ceux qui ne veulent pas me sourire. Je ne passe plus une seule minute avec ceux qui mentent ou veulent manipuler. J’ai décidé de ne plus coexister avec le faux-semblant, l’hypocrisie, la malhonnêteté et les louanges bon marché. Je ne tolère pas l’érudition sélective ni l’arrogance académique. Je ne m’adapte pas aux commérages populaires. Je déteste les conflits et les comparaisons. Je crois en un monde de contraires et c’est pourquoi j’évite les gens avec des personnalités rigides et inflexibles. Dans l’amitié, je n’aime pas le manque de loyauté et de trahison. Je ne m’entends pas avec ceux qui ne savent pas comment faire un compliment ou un mot d’encouragement. Les exagérations m’ennuient et j’ai de la difficulté à accepter ceux qui n’aiment pas les animaux. Et en plus de tout, je n’ai pas de patience pour quelqu’un qui ne mérite pas ma patience. 

Et vous, à quel moment, avez-vous réalisé que vous vieillissiez?

-->
Un article de
Mademoiselle Bonheur's Avatar
Mademoiselle Bonheur

Mademoiselle Bonheur est une blogueuse, libraire et futur coach du bonheur. Elle aime l’univers du cinéma, de la musique, de la littérature, de la danse...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Le regard des autres a changé, mais en dedans je suis encore la même... j'ai juste plus le même âge