Faits Vécus

J’ai toujours eu de l’admiration pour les gens qui savent déjà ce qu’ils vont faire dès leur jeunesse. Les gens qui enfilent le primaire, le secondaire, le cégep et l’université sans même prendre un souffle, une pause. Les gens qui sont nés avec l’assurance que le chemin suivi est le bon. Je suis plutôt de l’autre type. Celui qui ne sait pas ce qu’il veut faire plus tard. Ce type de personne qui veut tout faire et tout voir. Qui veut vivre ardemment et ne pas s’enfermer dans une vie soporifique de 9 à 5.   

 auto boheme orangeSource image : Cyndi Martin

Trop d’envies, de passion, de soif, de curiosité pour m’arrêter à un chemin. Je veux tous les explorer, je veux me tromper, je veux apprendre, je veux vivre. Vous comprendrez donc que le temps venu, faire un choix pour mon avenir a été une tâche d’envergure.

Au secondaire, je n’arrivais pas à me décider. J’ai ainsi jugé bon de suivre une amie qui voulait être avocate. Je suis allée au cégep, quelques semaines, pour ensuite tout lâcher et voyager. J’ai passé un an dans l’Ouest canadien. À mon retour, j’ai essayé, encore, le cégep. Pas assez concret pour une jeune fille qui a besoin de tangible et d’aventures.

avion ciel voyageSource image : Cyndi Martin

Venant d’une famille d’hôteliers et de restaurateurs, l’art culinaire a toujours été une passion. J’hésite ensuite entre étudier en cuisine ou en sommellerie. La sommellerie l’emporte, ce qui me permet de découvrir un monde gouleyant et capiteux. S’ensuivent des études en gestion de la restauration, dans le dessein de réaliser un de mes rêves; avoir un restaurant. Après quelques années à gérer un bar, puis un café, je fais enfin le saut et j’ai ouvert, avec deux autres personnes, un restaurant.

Quelle expérience formatrice et gourmande, qui se terminera en prise de conscience! Ce n’est pas ce que j’ai envie de faire dans la vie. Après un burn-out, me revoilà à me poser cette fameuse question : qu’est-ce que je fais de ma vie? J’ai envie de voyager, de me retrouver et trouver un sens à tout cela.

C’est à ce moment que je découvre le Yoga. Une discipline à la fois pleine de souplesse et de rigidité qui m’apporte beaucoup de bonheur et de sérénité. Je dois pouvoir distribuer cette plénitude aux gens. Avec une soif de redonner, je fais ma première formation pour devenir professeur de yoga. J’ouvre ensuite un petit studio avec une amie et je me rends en Inde, peaufiner cet art là où il est né.

 fille yoga murSource image : Cyndi Martin

J’ai enseigné durant deux belles années. Deux années à donner, mais surtout à apprendre de mes élèves. Deux années qui m’ont aidée à me reconstruire et à me connaître.

Simultanément, j’ai commencé l’université en traduction. J’avais le plan d’avoir un emploi qui me permettait d’être nomade et libre. J’ai entamé mon BAC, au bout d’une session, j’étais déjà fatiguée de la sédentarité de l’enseignement en classe. J’ai changé pour l’université à distance et j’ai décidé finalement de faire un BAC multidisciplinaire alliant la traduction, l’écriture et l’administration. Même dans mes études, je ne me résolus pas à me concentrer seulement sur une chose.

Durant mes études, j’ai décidé de regarder les emplois, mon seul critère ou presque : être libre en travaillant. J’ai découvert une offre qui m’a tout de suite attirée. Plusieurs tâches différentes, la possibilité de voyager, le travail à la maison, toutes les qualités recherchées. J’ai finalement obtenu l’emploi et comme prévu j’ai travaillé en voyageant, tant que j’avais le WiFi! Espagne, Portugal, France, Grèce, Mexique, Costa Rica, Panama, Floride, Californie…

 fille motoneige bleuSource image : Cyndi Martin

Je travaille toujours pour cette entreprise, je suis directrice des opérations et c’est grâce à cet emploi que j’ai pu découvrir une autre passion : le domaine des sports motorisés. Je suis aussi maintenant co-propriétaire d’un magazine web dans ce domaine. J’aime ce que je fais et je me sens à ma place.

ChicksandmachinesSource image : Cyndi Martin

La leçon de mon histoire est de suivre ta voix intérieure, pas ce que la société te dicte de faire. Suis tes rêves, tes ambitions et tes passions, il y a du beau au bout de cette route, je te le promets.

Source image de couverture : Cyndi Martin
-->
Un article de
Cyndi Martin's Avatar
Cyndi Martin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Dans une autre vie