Style de vie

Très sincèrement, il n’y a pas besoin d’être un.e génie pour savoir que cette période de pandémie est lourde et pénible à plusieurs niveaux, autant d’un point de vue santé qu’économique. Je veux dire, la facture me semble assez lourde à l’échelle mondiale: déficit, endettement, chômage, inflation… je pense que les médias nous servent ce scénario catastrophe depuis des mois.

Personnellement, je veux croire en une chose, ma bouée de sauvetage business: l’optimisme.

Je vous partage alors des bribes de journal de ces derniers mois.

Mon journal business des derniers mois

journal business trucs conseilsSource image: Unsplash

Fin mars 2020

Je remets les choses dans leur contexte. En mars 2020, on avait tous et toutes des plans pour l’année, voire pour les prochains deux ans (perso, j’aime ça planifier). Tous les entrepreneurs que je connais avaient planifié leurs activités commerciales des salons, des campagnes de pub, moi y compris. Pis le 23 mars, oui, le crash. Je mets le 23, parce que selon les affaires et mes suivis de bourse, les taux étaient plus bas que bas… Déflagration totale. Appelle ça comme tu veux, mais la plupart des entreprises ont vu deux choses se passer:

  1. J’ai vu des entreprises faire des bonds et profiter de hausses de revenu extraordinaires, en particulier dans le ecommerce 
  2. Et d’autres, mettre la clé sous la porte. 

Pas le temps de paniquer, il faut rester positif et optimiste. J’ai donc mis en place mon guide de survie. J’ai parlé à mes clients et mes clients potentiels afin de m’assurer que le moral y était.

Puis… fin mai 2020

C’est lent, mais je vois des balbutiements de reprise. Je constate que mes clients potentiels me re-contactent et me rappellent. Hallelujah! J’en conclus donc qu’il est temps de se remettre en mode offensif, car les entreprises sont de nouveaux plus actives, et entrent en phase de post-covid, voire de «reprise». Je constate que mes clients potentiels cherchent à ne pas tuer leurs projets et à trouver les fonds nécessaires pour mener à bien ceux qui avaient été mis sur la glace.

Je garde en tête que c’est difficile pour le monde, car beaucoup de projets doivent aller de l’avant même si les budgets sont réduits. Cette tendance est générale et s’étend des petites structures aux grandes corporations. Globalement, je constate que tout le monde est en mode «reprise», mais la fameuse reprise, je la trouve ultra timide. 

On ne perd pas espoir. Je suis convaincue d’une chose, bien qu’il est vrai que ces temps soient difficiles, c’est dans les périodes les plus noires de l’humanité que sont nées les plus brillantes idées. 

Pas le temps de pleurer, je me remets à travailler pour préparer mon prochain pivot.

Mon plan de reprise depuis juin 2020

Dans une autre vie, j’ai probablement été un chat, et j’ai appris à retomber sur mes pattes. Je suis une «as» des pivots, j’ai pivoté une première fois fin mars et je prévois un deuxième pivot estival pour mieux aligner mes objectifs et les besoins de mes clients. C’est motivant, car je sens que je suis proche du but. 

Les grandes lignes de mon plan de pivot/reprise qui pourront te servir si tu te lances:

  1. Planifie: S’organiser est un incontournable. Perso, je suis une Asana girl, je cartographie tous mes projets, c’est nécessaire.
  2. Pivote: Mon credo est de ne jamais rester sur ses acquis et d’embrasser le changement.
  3. Sois créative: Créer du contenu à valeur ajoutée pour ceux et celles qui ont besoin.
  4. Expose-toi: Je prenais des cours en toastmaster, car je n’aime pas trop l’exposition publique, mais cela apporte beaucoup en matière de PR. Alors je me mets au défi de donner des conférences virtuelles.
  5. À bas la perfection! On se rappelle aussi que cela n’a pas besoin d’être parfait. Il faut se jeter à l’eau et tester le marché.
géraldine jippé entrepreneureSource image: Géraldine Jippé

Au cours de mon processus de pivot, le plus important pour moi est de préserver mon optimisme, ma joie et ma bonne humeur, car on a pas de réelle boule de cristal pour savoir ce qui va se passer dans les prochains mois, alors autant être heureuse dans le processus et avoir du fun!

XX

Journal d’une entrepreneure,

Géraldine

-->
Un article de
Géraldine Jippé's Avatar
Géraldine Jippé

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Les montagnes russes de l’amitié