Faits Vécus Sport & Santé

Si vous ne le saviez pas déjà, j’ai choisi d’avoir une augmentation mammaire il y a de cela quelques années. Dans un précédent article que vous pouvez lire ICI, je vous ai livré dans ces  lignes une partie de moi, de mon intimité afin de mettre cartes sur table et peut-être aider quelqu’un qui se questionne en silence. J’ai d’ailleurs reçu plusieurs messages en réponse à cet article, dont celui-ci auquel je souhaitais répondre, puisque très pertinent:

« Bonjour Geneviève,

Article intéressant, je prépare actuellement mon premier marathon et je souhaite me faire faire une augmentation mammaire normalement 10 jours après.

Je me pose surtout beaucoup de questions concernant ma pratique sportive après que ça soit au niveau de la course a pied et aussi de la musculation.

La reprise de la course n’a pas été difficile? Ca ne faisait pas bizarre de sentir ses corps étrangers avec les secousses?

Niveau muscu peux tu toujours faire des pompes?

Je souhaite des implants rétropectoraux mais j’ai peur de ne plus pouvoir faire certains exercices ou d’être restreinte par la suite. »

En réponse à cette lectrice, j’ai subi ma chirurgie le lendemain de mon marathon, ce qui était peut être un peu précipité, par contre 10 jours suivant ton marathon, j’estime que tout se passera parfaitement et qu’il n’y a aucun problème. Par contre, je ne suis pas médecin et il serait bon de lui en glisser un mot lors d’une rencontre préparatoire avant la date d’opération.

Pour ce qui est de mon cas, je me suis faite opérer le lundi et dès le jeudi je rembarquais sur mon vélo stationnaire afin de donner mes cours de Spinning. Par contre, je ne peux pas être prise en exemple, je tolère excessivement bien la douleur. Les recommandations sont d’environ un mois sans entraînement suivant la chirurgie ou selon le seuil de douleur acceptable. De mon côté, j’avais un demi-marathon deux semaines après l’opération, ce qui n’était pas recommandé. J’ai couru sans aucune douleur, mais j’avais mis deux brassières de sport avec du fameux duct tape entre les deux couches afin de maintenir le tout en place, ce que je ne suggère vraiment pas, car j’ai eu quelques ampoules. Par contre, il est possible de recommencer la course à pied assez rapidement suite à la chirurgie, toujours en suivant les recommandations du médecin et sa propre tolérance à la douleur.

Pour le sentiment étrange de sentir des corps étrangers avec les secousses, pour être très honnête, les seins sont enflés et tiennent en place très solidement durant une bonne année suite à l’opération et des faux seins ne bougent pas du tout comme des seins naturels. Je cours plusieurs kilomètres par semaine depuis mon opération en 2015, et je ne sens jamais rien bouger. Il faut par contre prendre soin de s’acheter de bonnes brassières de sport qui soutiennent bien pour éviter que la loi de la gravité ne fasse son travail. Je n’ai absolument aucune douleur aux épaules, au dos, au trapèze en raison de mes faux seins, les seins ne rebondissent pas comme des seins naturels et le poids n’est pas repris par les sangles des brassières.

Finalement, pour le volet musculation, eh bien de mon côté, j’ai été environ 6 mois sans faire de push-ups, car j’avais peur d’un décollement de l’implant avec le muscle pectoral et ainsi créer une mauvaise cicatrisation qui se ressent au toucher et laissant des petites vaguettes sur le côté des seins. J’ai subi des restrictions de mouvements lors des 3-4 jours suivant l’opération, car les bras ne montent pas très haut et l’action de contracter les pectoraux n’est pas une sensation agréable. Pour ma part, j’ai dû réduire mes charges pour la musculation du haut du corps pour la première année, par contre par la suite, je ne vois aucune différence lors de mes entraînements, de mes séries ou de mes répétitions.

Geneviève

Espérant avoir répondu à tes questions et qui servira aussi de réponses pour d’autres lectrices, j’en suis certaine.

-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

L'amitié féminine... elle est partout!