Style de vie

Mois de novembre, il fait gris, il fait de plus en plus froid et de plus en plus sombre, on a reculé l’heure, les feuilles sont tombées au même rythme que notre moral et on est en plus en pleine pandémie! Nul doute que la dépression saisonnière va frapper fort cette année, si ce n’est la dépression tout court.

Le manque de soleil engendre de réels effets sur nous : fatigue, manque d’énergie et de motivation, tristesse, symptômes dépressifs, prise de poids… Sortir d’un bureau-pas-de-fenêtre à 17h quand il fait déjà noir donne juste envie de traîner sa carcasse jusqu’à la maison et s’emmitoufler dans une couverture en mangeant devant une série sans interruption et ce, jusqu’à épuisement. Imagine les effets sur notre corps après quatre mois! Voici donc une petite liste de conseils à adopter pour garder le moral et la forme en ce début de saison difficile sur l’humeur et la santé globale.

fille couchée sur son divansource image : Unsplash

Occupe-toi de ton hygiène

On parle ici de ton hygiène de vie, et non pas de ton hygiène personnelle (bien qu’elle soit importante elle aussi). Bonne hydratation, alimentation variée, pratiquer diverses activités, faire du sport… Toutes ces options sont bonnes. Quand ça fait une heure qu’on enfile les épisodes d’une série, c’est plus tentant d’ouvrir un sac de chips que de se lever et de prendre son manteau pour aller courir.

Profite de la luminosité matinale pour faire ton jogging ou pour marcher jusqu’à ton travail (ou arrête à une station de métro ou d’autobus plus tôt). Si tu n’es pas lève-tôt, sors pendant ton heure de dîner. Non seulement tu profiteras des bienfaits de l’activité physique sur ton corps et sur ton moral, mais aussi de l’ensoleillement.

La lumière naturelle régule notre horloge biologique interne qui est responsable de la sécrétion de diverses hormones, comme la dopamine et la sérotonine. Raisons de plus pour profiter de chaque rayon de soleil (quand il y en a!) en sortant bouger dehors, chaudement habillé. Si tes bottes prennent l’eau, c’est mort d’avance, alors va t’équiper de vêtements et accessoires durables.

deux personnes qui courentsource image : Unsplash

Prends un supplément de vitamine soleil

Prendre un supplément de vitamine D peut être bénéfique pour les gens des pays nordiques puisque les heures d’ensoleillement se font rares pendant quelques mois, soit de novembre à avril. C’est d’ailleurs pour contrer cette carence qu’on ajoute de la vitamine D au lait et au yogourt, par exemple, depuis plusieurs années (#funfact). Consulte un pharmacien qui pourra t’éclairer à ce sujet.

Offre-toi une thérapie par la lumière

Si la dépression saisonnière s’invite chez-toi à chaque mois de novembre depuis quelques années, il est peut-être temps de te procurer une lampe de luminothérapie. C’est un bon investissement (il faut prévoir entre 200$ et 300$), mais c’est moins cher qu’un voyage dans le Sud et surtout, c’est plus durable! S’exposer quotidiennement à la lumière blanche pendant seulement 30 minutes serait efficace et les bienfaits se feraient sentir dans les 2 à 4 jours, voire jusqu’à 3 semaines.

Pas besoin d’être planté devant pendant 30 minutes à rien faire! Tu pourrais simplement t’exposer à la lumière, à une distance d’environ 30 cm, pendant que tu déjeunes, que tu te maquilles ou que tu défiles ton fil Facebook ou Instagram. Il y a même des modèles de lampes qui simulent le lever du soleil avec des chants d’oiseaux! Avec ça, impossible de ne pas commencer la journée avec le bonheur dans le visage.

Aussi, il paraît que d’installer les décorations de Noël plus tôt rendrait joyeux… alors vas-y, gâte-toi! En pyjama, un samedi matin de novembre, mets Jingle Bells à fond pis fais ton sapin, pourquoi pas.

Bon mois de novembre et bon hiver!

source image de couverture : Unsplash 
-->
Un article de
Mireille Poulin's Avatar
Mireille Poulin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Lettre à mon instabilité émotionnelle