Faits Vécus

Je suis célibataire depuis toujours. Au point que ma grand-mère ne prend même plus la peine de me demander « pis as-tu un p’tit chum? » Ça veut tout dire! Je suis celle qui invite sa meilleure amie comme +un dans un événement. L’amie que l’on n’invite pas, ou rarement, pour un souper entre couples d’amis. Celle qui est un peu trop souvent third wheel, mais qui s’y est faite à la longue.

Loin de moi l’idée de dire qu’il faut aimer ou être en couple pour être heureux, mais il me semble que des fois ça serait le fun coller mes pieds froids sur quelqu’un pour les réchauffer.

Mode d’emploi pour célibataire endurcie

Devenir une célibataire endurcie n’a rien de facile. J’aurais bien aimé, à l’adolescence, que quelqu’un m’explique que l’amour ne règle pas tout. Qu’il ne suffit pas d’être en couple pour se sentir mieux avec soi-même, au contraire. J’aurais aimé qu’on m’assure que c’était positif d’apprendre à me connaître et à m’aimer avant d’offrir mon cœur à quelqu’un d’autre. Parce qu’honnêtement, ça m’a pris bien du temps le comprendre.

Je suis tout de même heureuse au final, d’avoir appris à me connaître seule avant de m’engager dans une histoire d’amour. Je sais ce que j’aime, je connais mes aspirations, je suis au courant de mes pires défauts tout autant que de mes meilleures qualités.

J’aurais par contre aimé qu’on me donne les étapes vers l’acceptation du célibat. Alors voici celles que je vous propose :

Se connaitre en profondeur

Il est difficile de savoir ce qu’on aime, parfois les expériences, les niaiseries et les regrets sont nécessaires pour le découvrir. Je crois que d’apprendre à se connaitre soi-même, avant d’apprendre à se connaitre avec quelqu’un, est le plus beau cadeau qu’on puisse se faire. En plus, d’être au courant de qui on est et ce qu’on aime aide aussi à savoir ce que l’on recherche chez l’autre.

Connaitre sa valeur

Je crois qu’il est important d’apprendre à connaître sa valeur. Il ne faut pas penser que, parce que nous n’avons pas trouvé la personne idéale pour nous, nous n’en valons pas la peine! Parfois, il est nécessaire de se remettre en question, le travail sur soi n’a pas de fin, nous sommes en constant développement de notre personne. Toutefois, être célibataire n’est pas synonyme de problématique. Je crois qu’il ne faut pas se résoudre à accepter certaines choses que nous apprécions moins simplement par peur de rester célibataires.

Se respecter

Dans la vie de célibataire, beaucoup d’options s’offrent à nous et ce n’est pas parce que nous sommes seuls que nous devons y adhérer. C’est tout à fait correct de vivre pleinement sa vie de célibataire en expérimentant sexuellement, en séduisant dans les bars et en ayant un nouveau béguin toutes les semaines. Mais c’est aussi correct de ne pas ressentir le besoin de t’épanouir sexuellement avec des partenaires que tu ne connais pas ou peu. Respecte-toi dans ce que tu désires faire de ton corps. Si tu veux coucher à gauche et à droite rien ne t’en empêche, c’est bien la beauté du mode de vie de célibataire. Mais, si tu le fais pour plaire aux standards de la société ce n’est peut-être pas la meilleure des idées.

Bref, vas-y à ton rythme.

À toi chère célibataire, qui commence à perdre espoir en l’amour, profite plutôt du temps en solo pour apprécier les avantages du célibat. Chante sous la douche sans te soucier de qui peut entendre, prends toute la place dans ton lit, apprends à connaître plein de personnes différentes et flirt avec tout ce qui bouge si ça te chante! Vas-y à ton rythme, rien ne presse. Vaut mieux être seul que mal accompagné comme on dit!

D’une célibataire qui commence à s’y faire xxx

Source de l’image de couverture : Unsplash
-->
Un article de
Megane Therrien's Avatar
Megane Therrien

Mégane est une véritable une touche-à-tout. Étudiante en littérature et en féminisme, elle a fait le grand saut dans le monde artistique après avoir terminé...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Les films nostalgiques qu'on aime réécouter - Partie 1