Style de vie

La compétition de Miss Univers a lieu ce soir à la télévision et on suivra cette édition en se posant plusieurs questions, mais surtout en se demandant bien pourquoi ça existe encore…

Miss Univers. Si vous avez environ mon âge, cela évoquera plutôt pour vous le film Miss Congeniality avec Sandra Bullock. En effet, on voit ce concours de beauté comme quelque chose de risible et on peine à croire qu’année après année, des milliers de femmes à travers le monde tentent de remporter cette couronne et ce titre qui semble ne vouloir rien représenter si ce n’est qu’une organisation archaïque qui traite la femme encore comme un objet. Certes, vous me direz qu’on écoute ce qu’elles ont à dire et que ce ne sont pas que des belles femmes sur un podium, mais je peine à croire que la gagnante l’est pour ses idéaux politiques ou son talent artistique. Malheureusement.

 

Vous aimeriez lire à propos de Victoria’s Secret au lieu? C’est par ICI.

 

À l’ère où les réseaux sociaux sont rois, ces femmes peuvent y échanger avec l’auditoire et peuvent ainsi trouver une tribune de plus pour se faire voir et entendre. C’est comme tout le monde, me direz-vous. Oui. Comme tous, elles peuvent ainsi se faire connaître via le filtre qu’elles choisissent de mettre et en sachant pertinemment ce qu’elles vont projeter comme image.

De l’intimidation 2.0

Sarah Rose Summers

Par contre, comme tout le monde peut s’exprimer librement sur le web, cela peut aussi apporter des débordements. Malheureusement, c’est Miss USA qui s’est mis les pieds dans les plats la semaine dernière alors qu’elle a mis en ligne une vidéo où elle se moquait de Miss Vietnam pour la seule raison que, selon elle, cette dernière ne s’exprime pas bien en anglais. Elle l’a ridiculisé et c’est mesquin.

Vous pouvez lire plus à propos de cela ICI.

Bien que Miss USA Sarah Rose Summers s’est ensuite excusée, la vidéo demeure frappante et elle nous montre à quel point il y a encore parfois un manque d’ouverture sur la culture d’autrui, et ce même dans une compétition qui touche des gens du monde entier. En effet: il est étonnant de voir que lors d’une compétition se déroulant en Thaïlande, on rit d’une femme dont l’anglais est moins parfait… et les insultes viennent d’une femme dont l’anglais est la langue maternelle. Il est surtout choquant de voir que pour plusieurs personnes, il n’y a pas eu d’intimidation dans la vidéo puisque les trois participantes disaient que la Vietnamienne était «cute». C’est une preuve que l’intimidation n’est pas encore comprise de tous et qu’il nous faut continuer d’en parler.

 

Ce qui nous redonne encore un peu espoir? Angela Ponce

Angela Ponce

Ce nom ne vous dit rien? C’est normal. Avant de commencer à fouiner pour cet article tout ce qui se disait à propos de Miss Univers, on n’en avait pas plus entendu parler. Angela Ponce est la candidate qui représente l’Espagne et ce qui rend sa présence spéciale est qu’elle est transgenre et ne s’en cache pas. Ce qui saura étonner? Elle est en lice pour remporter le titre et plusieurs l’imaginent déjà avec la couronne sur la tête. Ce serait une première pour le concours. Angela est la première personne transgenre à être admise au concours et ce n’est pas une mince affaire comme cette dernière l’explique: « Les femmes trans ont été persécutées et effacées depuis trop longtemps. S’ils me donnent la couronne, cela montrera que les femmes trans sont des femmes comme les autres ». Bien qu’elle soit présente à la finale en Thaïlande, la présence d’Angela dérange les fervents de Miss Univers, mais aussi d’autres participantes qui ne considèrent pas qu’elle devrait pouvoir accéder au titre puisqu’elle n’est pas née femme. Selon Angela, cela démontre une fois de plus à quel point son implication est importante. Ici, chez Le Cahier, bien que l’issue du concours ne nous importe guère, on est d’accord que si elle l’emporte, ça mettra une femme trans de plus sous les feux de la rampe et cela ne peut qu’aider à comprendre la réalité de plusieurs personnes de la communauté LGBT.

Miss Univers: ça existe encore sous ce format en 2018?

Ce qui étonne le plus la rédaction chez LeCahier, c’est que Miss Univers existe encore en 2018 et bien qu’on dit que le format du concours se transforme, ça demeure un concours de beauté où on demande aux femmes de crier leur nom et le nom de leur pays pour se présenter. On espère donc qu’Angela l’emporte, ce concours pourra apporter une ouverture d’esprit à plusieurs au lieu d’être un concours dont on ne comprend plus l’existence en 2018.

On veut vous entendre: Que pensez-vous de ce genre de concours?

-->
Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Festoyer avec style!