Faits Vécus

Est-ce que c’est prétentieux lorsque tu mets de l’avant tes grandes ambitions ?

Dans le texte ici, j’explique mes insécurités face à la pression sociale et mon avenir tant professionnel que perso. Dans le même ordre d’idées, j’ai décidé de partager mes rêves et mes ambitions autour de moi. Encore une fois, je cherchais l’avis des gens… Je n’ai pas retenu mes propres conseils.

J’ai tout de même voulu briser mes propres barrières et c’est ce que j’ai fait. J’ai pris en note mes réelles passions et tout ce qui me donne envie de me lever le matin. J’en ai fait une petite analyse et conclu que j’en suis au stade où mes prochains choix vont être déterminants pour mon avenir et que je devais suivre mon cœur. Mon instinct me dit: saute et poursuis ta route vers la direction que tu veux au plus profond de toi. Est-ce que je rêve en couleurs ? Tsay, j’ai le sentiment que ça peut m’arriver, que je peux vivre une vie palpitante à mon image, à mon goût. C’était probablement cette excitation qui m’a donné envie de partager mon épiphanie avec mes proches.

Je ne crois pas que c’est une mauvaise chose, mais ça peut sembler maladroit. J’avais l’impression de me vanter ou même de porter à croire que j’ai finalement tout compris de la vie et que le reste allait être un pet, alors que c’est tout le contraire. Je suis heureuse de me retrouver, mais affolée de me perdre à travers mes grandes ambitions. Peur de perdre le contrôle, de l’argent, du temps, de l’énergie. Ça par contre, j’avoue, ne pas m’en avoir vanté…

Je ne veux pas me montrer peureuse ni trop ambitieuse. Je devrais garder tout mes plus beaux rêves que pour moi et mon agenda. Pourquoi je me sens comme ça ? Mon idée fait un peu de chemin dans ma tête et ça m’amène à ce sujet…

homme, femme, travail, meeting, ambitieuxSource image: Unsplash

J’ai l’impression que la vie professionnelle d’une femme est freinée par le jugement de la société. Avez-vous remarqué qu’un homme détenteur d’une entreprise est perçu exceptionnel et travaillant. Fort intelligent même. C’est dans leur sang, la business. Les hommes ont de la facilité à se faire entendre, ils peuvent donner des ordres et leur crédibilité n’est jamais sous-estimée.

Une femme c’est différent, c’est tout le contraire même. Une femme, à la tête d’une entreprise, est vue comme une femme forte, mais avec un peu de distance et de jugements. Par exemple: une femme, une patronne qui donne un ordre est une bitch coincée. Oh, je l’ai entendue souvent celle-là! Une femme a beaucoup moins de talent inné en gestion et en chiffre, on ne va pas se fier sur son jugement. Les grandes décisions prises face à une entreprise importante vont être justifiées par l’entremise d’un homme. Lors d’un meeting professionnel, pensez-vous qu’une femme a autant de pouvoir et influence qu’un homme, malgré une belle présentation et de forts arguments ? J’en doute.

On peut qu’imaginer ce qu’on en dit lorsqu’elle dévoile ses grandes ambitions. Faire de l’argent. Avoir une grande baraque. Être au top d’une entreprise. Une des plus grandes entreprises au Québec, si pas LA plus grande entreprise au Québec. Va-t-on lui bloquer la route ? Non, mais on va peut-être lui mettre des bâtons dans les roues. On va sous-estimer son talent, sa pertinence.

Mes propos sont assez directs, mais ce sont des faits légitimes et on en fait fi. Bon une autre féministe beaucoup trop assumée… Oui, je m’assume maintenant. J’assume même que j’ai de grandes ambitions et que mes rêves vont se réaliser. Je vais les partager même si on me qualifie de prétentieuse.  Ris bien de moi bien fort tout de suite, mais on verra bien qui rira le dernier!

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Eve Morel's Avatar
Eve Morel

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Femme entrepreneure et maternité: que faire?