Bébé & Cie

J’ai vite réalisé quand tu attends des jumeaux/jumelles, la première question qu’on te pose est : est-ce qu’ils sont identiques? Pour ma part, j’ai su dès l’échographie de viabilité à sept semaines de grossesse que mes jumelles ne seraient pas identiques: j’avais deux enveloppes et deux placentas distincts (ce qu’on appelle grossesse dizygote). Quand j’ai su que j’attendais des jumelles, ça m’a beaucoup plus ébranlée de savoir qu’elles ne seraient pas identiques. À vrai dire j’étais rassurée, car les grossesses gémellaires monozygote sont plus à risque et j’avais une certaine crainte de ne pas être capable de différencier mes jumelles.

J’étais terrifiée que se développe une compétitivité entre mes deux jumelles et plus j’y pense, plus j’en viens à la conclusion qu’on soit jumelles ou non, il peut y avoir de la compétitivité entre soeurs comme il peut y avoir de la complicité.

photoshoot de maternité, maman, mèreSource image: Geneviève Asselin-Demers 

J’ai accouché de deux petites perles non identiques et elles ont déjà leurs mimiques qui leur sont propres. Pour les parents, il est très facile de les différencier. Pour les proches, c’est un peu plus complexe parce qu’elles sont jeunes. Par contre, plus elles vieilliront, plus il sera facile de les appeler par leurs prénoms respectifs, j’ose croire. Elles possèdent déjà leurs petits caractères, leurs propres couleurs de cheveux ou d’yeux, leurs regards, leurs gestes, leurs cris, leurs pleurs, leurs gestuelles, bref tout est différent et ça fait d’eux des êtres uniques.

Lorsque je pense à des jumelles, j’ai l’image des jumelles Olsen identiques qui ont fait fureur au cinéma dans les années 2000. Je n’ai pas de plan d’avenir pour elles dans le mannequinat, dans le cinéma ou dans le sport. Je souhaite seulement qu’elles percent dans le domaine qu’elles souhaitent, qu’elles se challenge ou non, mais qu’elles s’accomplissent pleinement avant tout.

Mes jumelles ne seront pas identiques, elles ne pourront pas échanger de classe à l’école sans que le professeur le constate. Elles ne pourront pas faire des mauvais coups en se faisant passer pour l’une ou l’autre et c’est bien correct ainsi.

photoshoot de maternité, maman, mèreSource image: Geneviève Asselin-Demers 

Mes jumelles auront chacune leur tempérament, leurs attitudes, leurs passions, leur forces et leurs faiblesses et je les aimerai autant l’une que l’autre d’un amour inconditionnel. Alors à la question: «Est-ce que ça te dérange qu’elles ne soient pas identiques?»,  la réponse est sans hésitation: NON aucunement. Peut-être voudront-elles se ressembler, teindre leur cheveux, s’habiller pareil et fort probablement qu’elles auront des traits de ressemblance. Il faut dire qu’elles ont toutes les deux les mêmes parents, elles se sont développées dans la même bedaine en même temps et elles seront élevées dans la même famille. Au final, qu’elles soient identiques ou non, ce qui importe c’est qu’elles soient bien éduquées dans un milieu rempli d’amour, qu’elles aient de belles valeurs et une bonne santé.

Et vous, auriez-vous eu une préférence entre avoir des jumelles identiques ou non? Si oui, pour quelles raisons?

Source image couverture: Geneviève Asselin-Demers 

 

-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

J’ai découvert que je n’étais qu’un ami temporaire