Arts Arts de la scène

Samedi après-midi, j’assistais à une représentation en français de la comédie musicale Mamma Mia! Après avoir connue un immense succès l’été dernier dans le cadre du Festival Juste pour rire avec plus de 75 000 billets vendus, Mamma Mia! dans sa version québécoise est de retour juste à temps pour le temps des fêtes.

Le théâtre St-Denis débordait de talents en ce doux samedi de décembre. Et oui, il y avait des vedettes dans la salle et des artistes chevronnés sur la scène. Chanteurs, danseurs, musiciens, ils sont une trentaine d’artistes d’ici et d’ailleurs à prêter leur voix, leur corps et, surtout, leur talent à cette comédie musicale signée Benny Anderson et Björn Ulvaeus et mise en scène, traduite et adaptée par Serge Postigo spécialement pour le public québécois.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Juste pour rire (@juste_pour_rire) on

L’histoire de Mamma Mia! est celle d’une jeune fille, Sophie, élevée sur une ile grecque par sa mère. Sophie doit se marier à l’homme de sa vie le lendemain, mais elle ne veut pas se rendre jusqu’à l’autel sans savoir qui est son père. Elle a donc invité, en cachette de sa mère, trois hommes qui furent les amants de cette dernière il y a 21 ans. L’un deux est assurément son père. C’est donc une histoire d’amour et d’amitié, de cœurs brisés et de secrets, mais c’est surtout le parfait prétexte pour mettre en scène les chansons de ABBA dont on connait les plus grands succès par cœur.

Si j’ai pu découvrir le talent de chanteuse de la jeune comédienne Romane Denis, j’ai surtout eu un réel coup de cœur pour les actrices interprétant Rosie et Tanya, les deux copines de la mère, personnages féminins forts et délicieusement loufoques. L’actrice française Karine Belly est parfaite et fut pour moi une réelle découverte. Tout comme Tommy Tremblay, qui incarne Pepper, ami du futur marié.

La musique, les décors, la mise en scène, tout est parfait. Ce n’est pas pour rien que les gens dans la salle applaudissaient après chaque numéro musical, qu’on riait à tout moment et qu’on avait juste envie de se lever pour danser. C’était sincèrement un pur moment de divertissent et de bonheur.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Juste pour rire (@juste_pour_rire) on

Les plus grands succès du groupe suédois des années soixante-dix ont été traduits en français pour le spectacle. C’était une exigence de la part des détenteurs des droits de la comédie musicale. Si on comprend parfaitement cette exigence et qu’on ne peut que saluer le travail colossal que cela à du être pour les artisans québécois, on ne peut s’empêcher de trouver cela un peu dommage. Personnellement, j’ai trouvé dérangeant de ne pas entendre les vraies paroles des chansons. Comme on ne connait pas les «nouvelles» paroles et que la musique est très forte, on perd l’essentiel du message dans les chansons. Mais bon, c’est vraiment le seul point négatif que j’ai trouvé au spectacle. Et, entre vous et moi, on peut toujours chanter dans notre tête en même temps!

Alors si vous cherchez une sortie originale, divertissante et franchement rafraichissante à faire dans les prochaines semaines, je vous assure que vous passerez un excellent moment avec Mamma Mia!

Bon spectacle!

Source image de couverture: Facebook – Juste pour rire Mamma Mia
-->
Un article de
Érika Dandavino's Avatar
Érika Dandavino

Érika est d’abord et avant tout une Montréalaise dans l’âme. Elle est née sur l’île, y a vécu toute sa vie et considère que c’est...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Ton départ me fait mal