Style de vie

À tous ceux pour qui la vie défile devant leurs yeux et qui ont le sentiment de ne jamais vraiment saisir chaque opportunité d'être heureux qui se présente à eux.

Je suis quelqu'un de très optimiste dans la vie, me réveillant chaque matin avec une hâte de commencer ma journée et en voyant chaque situation (ou presque) de manière positive sans vraiment me forcer. Le genre de fille qui voit toujours le verre à moitié plein même quand il est vide. Mais ces derniers temps, je dois avouer que même avec mes efforts farouches à aller mieux, ça feel assez ordinaire merci.

Je ne suis pas vraiment le genre à m'apitoyer sur mon sort, loin de là. Mais cette année a été particulièrement parsemée d'embûches qui ont contribué à faire de moi la femme que je suis aujourd'hui. Premièrement, j'ai rencontré un garçon avec qui je passais le plus clair de mon temps. Ensuite, ma mère a été diagnostiquée cet automne avec un trouble bipolaire, ce qui a malgré moi modifié la relation étroite qu'on entretenait depuis mon enfance. Peu de temps après, le garçon m'a laissée, puis est revenu. Nous avons ensuite appris que mon père, que je pensais naïvement invincible, a un cancer qui le portera inévitablement à sa perte d'ici quelques années. Quelques semaines plus tard, le garçon m'a finalement laissée une fois de plus et est revenu. Pas avec moi cette fois, mais avec son ex à lui.

Je veux arrêter d'y penser, de revirer chaque situation dans ma tête, arrêter de les imaginer, d'en rêver, d'en parler, de me demander pourquoi elle et pas moi? Mais j'en suis incapable. Dès mon réveil, chaque pensée me rapporte constamment à lui sans que je puisse le contrôler. Comme mon ombre, ce flow de pensées me suit partout. Peu importe où je vais, je me rappelle le sentiment de rejet complet qui m'affecte encore profondément. Je ne suis pas fière de ce que j'écris en ce moment. Je ne suis pas fière de gaspiller cette page, ces larmes ou ces pensées pour un garçon qui est justement loin d'être un homme. Pour les gens qui m'aiment, et aussi surtout pour moi, je veux laisser aller cette haine et cette douleur pour redevenir heureuse.

Pour mon meilleur ami qui me dit : Sarah, t'es la personne la plus positive que j'ai rencontrée. Ça me fâche te voir te mettre dans cet état pour lui.

Pour mon père qui me dit : Voyons! La vie est beaucoup trop courte pour continuer à gaspiller ton temps et ton énergie pour quelqu'un qui te respecte si peu!

Je sais, papa. Je sais que tu vois ta p'tite fille être tourmentée par un con et ça t'enrage. Je sais que si tu pouvais m'enlever le poids qui s'appuie sur mes épaules, tu le ferais. Je sais que maintenant, plus que jamais, tu es conscient à quel point la vie est réellement courte.

En attendant, merci à mes bests qui me font sortir découvrir des bands, des restos et des humoristes pour me changer les idées. Je ne doute pas qu'un jour, je recouvrirai complètement ma joie de vivre mise à l'épreuve ces jours-ci et ce sera en grande partie grâce à vous.

Comme a dit Dédé, la vie c'est court, mais c'est long des p'tits boutes…

café, tea, stuck, move, chapter, life

Source : unpresentable.tumblr.com

-->
Un article de
Sarah Brabant's Avatar
Sarah Brabant

Une fille bien simple et compliquée à la fois, Sarah est une personne colorée qui aime se démarquer de la masse. Avec son humour cynique,...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Bonne fête LeCahier: on se voit le 12 avril! ????