Sport & Santé Style de vie

Je ne vous cache rien en vous mentionnant que je suis une fille assez active. J’ai essayé une multitude de sports dans ma vie, mais à la grande surprise de plusieurs, le ski de fond ne faisait pas partie des sports sur ma liste. C’est étonnant, car plusieurs coureurs ou cyclistes s’adonnent au ski de fond l’hiver venu. Pour ma part, l’entraînement intérieur remplaçait ce besoin de faire mes intervalles à l’extérieur au froid et risquer de chuter sur la glace noire.

Je me suis laissée convaincre d’essayer le ski de fond il y a deux ans. Un ami de course m’invite à le suivre chez Ti-Jean à l’Épiphanie. J’emprunte les skis, les bâtons, les bottes de ma mère qui datent des années 80,  les couleurs ont eu le temps de revenir à la mode: un beau blanc et fuchsia.

On s’installe à l’intérieur pour se préparer, première chose qu’il me dit: quelle cire as-tu mis?

Moi de lui répondre: « hummm ça doit faire une bonne vingtaine d’années qu’ils n’ont pas été cirés ces skis-là! » Et bien une chose importante à savoir, tu dois connaître la température de la neige (et non celle de la température ambiante) et ainsi bien cirer tes skis avant le départ. Je regarde dans la trousse 101 que ma mère m’avait laissée avant de partir. Je trouve une belle cire rose qui allait avec mes skis et je décide de l’appliquer un peu n’importe comment, sans trop m’attarder à cette tâche. Petite note ici: cette tâche est cruciale, attardez-vous plus que cinq minutes.

Nous nous habillons adéquatement: avec plusieurs couches, un petit cache-cou, la tuque qui respire, les bons gants ni trop chaud ni trop froid et des lunettes (ne jamais oublier les lunettes avec le soleil qui reflète sur la neige, le vent, les branches, la poudrerie. Bref j’étais bien contente de les avoir.) À seulement cinq minutes du refuge, j’ai constaté l’importante de la cire. Mes skis ne glissaient pas du tout de la même manière que ceux de mon ami. C’était plutôt une belle râpe avec un papier sablé grade 36 (pour ceux qui ne connaissent pas les grades de papier sablé, ce n’est pas doux du tout!)

ski de fond montagne hiverSource image: Pixabay

Une belle sortie de deux heures! J’étais tellement contente d’avoir le cardio pour suivre mon ami et ne pas me soucier de chercher mon air, mais plutôt de concentrer toute mon énergie sur la technique des bras, des jambes, de la glisse et de la coordination de tous les membres. Un bon conseil: je vous recommande de faire des sorties avec des gens de votre calibre autant physiquement que techniquement, votre aventure sera pas mal plus agréable. Pour ma part, j’ai adoré! C’est un sport très exigeant qui me reflète bien, je n’ai malheureusement pas eu la chance d’y retourner depuis, non pas parce que je n’ai pas aimé, mais plutôt par manque de temps ou d’accompagnateur.

Il y a une multitude d’endroits où c’est possible d’exercer ce sport, avec des petites collines ou très plats comme les plaines d’Abraham. Il est aussi possible de louer l’équipement à la plupart des sites, informez-vous avant de vous déplacer.

Apportez-vous une petite collation, de l’eau, des vêtements de rechange au besoin et je vous souhaite la plus belle des sorties, profitez de l’hiver!!

Source image de couverture: Pixabay
-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Pour qui es-tu sensuelle?