Faits Vécus

Elle est ma Wonder Woman. Je l’aime d’amour, dirait-elle. C’est bien vrai. Elle, ma grande sœur et je suis sa petite sœur. J’ai eu l’honneur de lui ouvrir une porte dans ma vie. Dire que ça aurait pu ne pas arriver cette belle rencontre-là.

Au début, j’étais incertaine à savoir si elle me plaisait. Je crois bien avoir été prise par la jalousie, puisque mes collègues ne parlaient qu’en bien d’elle avant même que je ne fasse sa connaissance. J’étais en compétition avec une idée que je m’étais faite d’elle. C’est assez ridicule quand j’y repense. Maintenant que je la connais, je me dis à quoi bon ces pensées compétitives.

Enfants
Source image : Unsplash

Il n’y a aucune comparaison possible entre nous. Elle est elle et je suis moi. C’est une créatrice extravertie et je suis une cartésienne du domaine de la santé. Elle est sage et je suis rebelle à n’en plus finir. Elle a une peau blanche comme neige et la mienne est teintée d’encre.

Nous nous complétons également. Je préfère laver la salle de bain, alors qu’elle se détend à passer l’aspirateur. Je suis le docteur de la maison et elle est notre cerveau de gestion.

Je ne dirais pas d’elle qu’elle est mon amie. Elle est bien plus dans mon cœur. C’est ma partenaire de vie du moment. C’est aussi pour moi ma grande sœur, même si je me sens protectrice dans cette histoire, puisqu’elle est toute fragile à mes yeux.

Soeurs
Source image : Unsplash

Nous sommes à une époque où le mot famille ne se définit plus par les liens de sang, mais par les liens que l’on crée et chérit. Pour certains, les parents biologiques ne sont pas leurs vrais parents. Chacun a ses raisons, son parcours et surtout une famille qui est la sienne à ses yeux. Nos oncles et nos tantes qu’on ne voit qu’une seule fois par année, sont autant une famille que ceux qui ne nous laisseront jamais tomber.

Pour ma part mes trois cousins, ce sont un peu mes grands frères. Je sais qu’ils seront toujours là pour me protéger. Ma sœur, c’est celle dont je te parle. Je l’ai adoptée dans mon cœur et non pas sur papier. Bien que les écrits restent, comme on dit, je crois davantage à la parole du cœur. Après tout, il n’y a pas que les parents qui peuvent adopter des enfants. Chaque personne a le pouvoir d’adopter qui elle veut au titre qu’elle le souhaite.

Je l’aime d’amour et d’eau fraîche 😉

-->
Un article de
Laurence Campeau's Avatar
Laurence Campeau

Du haut de ses cinq pieds et quatre, Laurence sait se démarquer et pas seulement qu'en se mettant sur la pointe des pieds telle une...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Vernissage de Lambert