Faits Vécus

Un après-midi comme je les aime. Je savoure un café et je vais rendre visite à ma boutique préférée, Article 721. Toujours bien accueillie et stimulée par leurs illustrations et leurs livres, je tombe sur le bouquin « Je serai un territoire fier et tu déposeras tes meubles, réflexions et espoirs pour l’homme du 21e siècle. » L’exaltation me prend d’assaut et je me le procure. Je dévore cet essai québécois en seulement deux jours. Enfin, je perçois un portrait réaliste et sensible du sexe opposé. En réfléchissant dans les médias, je ne me souviens pas d’un seul article sur les enjeux masculins d’aujourd’hui. C’est le néant. Les questions émergent, explosent.

Mais qu’en est-il de l’homme moderne? Que sont ses modèles? Comment est-il défini? Serait-ce le fameux Massimo le mafieux italien du film controversé 365 dni qui représenterait la gent masculine? Juste à y penser, le cœur me lève doucement. Une masculinité teintée de rapport de force, d’indépendance, d’autorité et de muscles bien définis, c’est ce qu’on valorise, vraiment? Je me le demande.

Pourquoi l’image de l’homme est-elle représentée par des modèles au salaire bien enrichi possédant des voitures luxueuses ou encore le nerd adepte de jeux vidéo qui se concentre sur son monde fantaisiste? Il n’y aurait pas autre chose de plus réaliste et diversifié? Comment ce citoyen se positionne-t-il parmi tous les mouvements féministes? La société l’encourage-t-il à s’exprimer, à divulguer ses intérêts autres que le sport et les voitures, à parler de violence conjugale ou encore d’agression sexuelle? Je me questionne fortement.

Les idéaux sont piètres. Il manque de chair autour de l’os. J’ai envie d’en voir davantage et de parcourir la panoplie de saveurs que l’homme a à offrir, de contempler bien plus qu’un corps plein de veines gonflées, d’une chevelure garnie et d’une automobile au son modifié. L’intelligence, la culture et la vulnérabilité doivent être mises de l’avant.

homme masculinité voitureSource image: Unsplash

Peut-on découvrir d’autres facettes que Monsieur Grey, l’homme d’affaires adepte de sadomasochiste qui couvre sa conjointe de cadeaux et de restrictions? Ou encore de Joe Goldberg de la série télévisée You qui chasse, séquestre et tue à l’occasion ses conjointes? Peut-on s’enrichir de personnages sains et humains? La réponse est oui.

Messieurs, je vous trouve si beaux quand vous me parlez d’art. Je vous trouve attachants quand vous riez aux éclats. Je vous trouve courageux quand vous affichez votre marginalité. J’aimerais apercevoir une multitude de vos talents et de vos aspirations, que ce soit un arc-en-ciel de surprises et de fraîcheur. Je veux vous entendre, je veux qu’on soit tout simplement allié. J’aimerais voir une différence.

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Marie-Philip Mercier's Avatar
Marie-Philip Mercier

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

La culture toxique du hockey chez les jeunes hommes