Faits Vécus

Est-ce que quelqu’un vous a déjà posé cette question : « Si tu pouvais retourner dans le passé à un moment précis pour y changer quelque chose, ce serait à quel moment ? »

Quand on me posait la question, je donnais des réponses qui sonnent comme des banalités pour moi aujourd’hui. J’aurais gaspillé une chance d’aller finalement dire à un gars que je l’aimais alors que lui se fichait de moi ou qui n’était pas sorti du placard encore. Si on me posait cette même question maintenant, ma réponse serait bien différente.

Au lieu de retourner dans le passé pour avoir une conversation avec un garçon qui aurait pu changer ma vie, j’aurais eu une conversation avec la personne la plus importante de ma vie à une époque où elle était très vulnérable. Je serais retournée à cette première semaine d’école au secondaire. Je serais montée au premier étage afin d’aller parler à cette jeune fille qui mangeait seule à côté des poubelles près des toilettes. Cette jeune adolescente qui se sentait mal d’exister, car elle venait de perdre tous ses repères. Elle avait changé de ville, perdu seamies et ses parents s’étaient séparés.

Je serais retournée dans le passé pour parler à celle que j’étais, à ce moment précis. J’étais tellement gênée de parler aux autres filles de mon école. J’ai passé les premiers jours à manger à côté d’une poubelle pour éviter les regards.

Si je pouvais avoir 5 petites minutes avec cette jeune fille, je lui dirais ceci :

« Je sais qu’actuellement la vie est difficile, mais je te jure que ton avenir te réserve de grandes surprises. Savais-tu que dans ta classe de secondaire 1, tu vas connaître deux filles : Alexandra, ta copine de bureau et Joanie, avec qui tu feras un exposé oral sur la Norvège? Et bien, ces deux filles seront encore dans ta vie à tes 30 ans.

Dans quelques jours, tu vas décider d’arrêter de prendre du Ritalin à cause d’un professeur qui aura dit une mauvaise blague là-dessus. Sache que ce sera la meilleure décision de ta vie. Quand tu en prenais, tu disais à ta mère que tu ne te sentais pas toi-même. Dis-toi que tu vas réussir à te rendre jusqu’à l’université sans en reprendre. Je te jure que quand tu auras atteint cet objectif, tu auras le plus grand sourire du monde sur ta photo de finissante.

C’est vrai que tu as perdu toutes tes amies du primaire, mais je dois te conter un truc. Quand tu seras au Cégep à tes 17 ans, tu feras la connaissance de quelqu’un qui va changer ta vie. Il ne faut pas se fier aux apparences, car à première vue, tu vas trouver qu’elle paraît trop sage et finalement c’est faux. Cette fille deviendra ta meilleure amie avec qui vous allez tout vivre ensemble… sauf un voyage qui sera encore dans vos projets.

Je le sais que tu te fais harceler à l’école par des filles qui trafiquent ton cadenas et qui s’amusent à rire de toi. Tu aimerais vraiment être aimée de tout le monde, mais dis-toi que tant que tu restes authentique envers toi-même, tes vraies amies seront toujours à tes côtés.

Dernière chose, tu trouveras peut-être que le fait que tu as des notes en bas de la moyenne de classe prouve que tu es une idiote, mais sache que plus tard, tu seras dotée d’une immense culture générale qui en impressionnera plus d’un. Quand tu seras plus vieille, tu auras même une page web sur le bonheur qui sera suivie par des centaines de personnes au Québec et en France. Garde confiance en toi, sois indulgente envers toi et profite de la vie. »

amie quaie eauSource image : Unsplash

L’avenir reste un mystère pour tous. On aimerait savoir ce qui va se passer dans 5, 10 ou 20 ans. Le seul moyen de le savoir, c’est d’emboîter le pas en direction de ce qu’on veut vraiment dans notre vie. C’est exactement ce que j’ai fait après cette fameuse semaine au secondaire. Je voulais être heureuse et j’ai réussi à le faire.

Source image de couverture : Unsplash
-->
Un article de
Mademoiselle Bonheur's Avatar
Mademoiselle Bonheur

Mademoiselle Bonheur est une blogueuse, libraire et futur coach du bonheur. Elle aime l’univers du cinéma, de la musique, de la littérature, de la danse...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

À toi, ma chère enfant