Mode & Beauté

Une des choses que j’aime le plus faire dans la vie, c’est aller à la pharmacie et faire mal à mon compte de banque en dépensant beaucoup trop sur des cosmétiques. En voyageant, j’ai réalisé que c’est tout autant le fun à faire dans d’autres pays, spécialement en Asie! L’Asie, c’est LA place beauté. La Corée du Sud est un des endroits les plus avancés niveau esthétique. À ma grande tristesse, je n'y suis jamais allée (pour le moment!) Je me donne beaucoup de liberté quand je voyage, mais j’ai de la difficulté à justifier d'aller dans un autre pays pour visiter leurs pharmacies! Cependant, en ce moment même, je suis assise sur mon lit, au Japon, entourée d’une panoplie de cosmétiques asiatiques.

Si tu t’attends à une critique des produits digne de guru de beauté de Youtube, bin je m’excuse, ça sera pas le cas aujourd’hui! La grosse raison de ça est que je suis incapable de lire ici. Je suis entièrement illettrée en Asie. La majorité de mes achats « beauté » sont justifiés soit parce que j’aime l’emballage ou parce que ça a poppé sur Google ou Youtube un moment donné et il y avait un ou deux mots en anglais qui faisaient du bon sens. En gros, je suis super perdue ici, mais je l’accepte tellement que je suis prête à mettre des trucs relativement inconnus sur mon visage.

maquillage Japon

Commençons par les produits pour la peau. Un truc que je trouve beaucoup trop satisfaisant, c’est les petites strips que tu mets sur ton nez pour enlever les points noirs. Eh ben, ces strips-là sont les meilleures ever. C’est légèrement dégueu, mais si parfait.

Ensuite, j’ai acheté un produit de DHC. C’est une marque culte ici que tout le monde utilise. Ils ont une huile pour la peau reconnue partout dans le monde, mais ma peau est déjà assez huileuse alors j’ai décidé de ne pas m’aventurer là-dedans. Ma peau ayant décidé de ressembler à une pizza au pepperoni, quand j’ai vu un produit écrit pimple dessus, je me suis dit que ça serait un pas pire investissement (à moins de 10$ en plus). En toute honnêteté, je n’ai aucune idée si ça fonctionne, mais je n’ai pas plus de boutons alors semi-win.

Puis là, j’ai deux produits avec un petit carré blanc super simple dessus. Il y en a un qui est un démaquillant pour les yeux et l’autre, c’est un format voyage de scrub pour le visage. Les deux produits viennent de chez Muji, un de mes magasins préférés en Asie. C’est une marque hyper minimaliste qui n'a même pas son nom sur ses produits! Ils font des vêtements, des meubles, de la bouffe et des produits de beauté. Bref, je capote sur Muji! Le démaquillant pour les yeux est vraiment cool et ne rend pas la vision toute embrouillée. Le scrub fait sa job: scrubber.

Maintenant, le Rosette Cleansing Paste – Acne Clear.  Bin oui, ma peau n'aime pas beaucoup quand je voyage, donc un autre produit à boutons! Celui-là est un mélange de «je l’ai vu sur internet» puis «y’est donc bin cute !» Si je ne me trompe pas, c’est un nettoyant pour le visage à base d’argile. Ça sent la menthe et l’huile de théier puis ça me fait sentir plus humaine après une journée de fou à Tokyo. Win!

Place à un échec pour moi maintenant. Vous avez peut-être déjà entendu parler du Perfect Whip… c’est censé être un produit miraculeux. Je vais lui donner une chose, ça enlève bien le maquillage, mais ça m’a tellement pas fait. Ça a même intensifié ma situation pizza. Non merci, pas pour moi.

Maquillage Japon

Ensuite vient la joie des sheet mask! J’adore ces trucs-là. Je les ai découverts en Chine et j’en ai ramenés à la slime d’escargot pour tous mes amis! Puis j’ai même forcé mes parents à en faire (j’ai une photo à l’appui dans mon cellulaire que je ne posterai pas ici parce que je n’ai pas envie que mon père arrête de me parler.) Ici, j’en ai achetés plusieurs, beaucoup sont aux alentours de 2-3$. Ils font même des masques avec des illustrations dessus puis j’ai décidé d’en acheter un de chien. Dans mon paquet de masques, il y en a également un pour les lèvres. Je pense que c’est supposé hydrater, cependant je ne pense pas que ça soit bin bin plus qu’une feuille en silicone en forme de lèvres surdimensionnées que tu te colles sur le visage et qui t’empêche de parler pour un moment. (En passant, derrière le paquet ils disent que tu peux en acheter deux et les mettre sur tes mamelons… ouin). Tout ça, je le considère comme un win juste parce que j’aime ça bon.

Le tube noir dans la photo c’est un masque de style peeling qui est lui aussi satisfaisant, mais qui est plus salissant et ne semble pas très efficace. Il se mérite donc un demi-échec.

Maquillage Japon

Du côté bric à brac des choses, j’ai acheté un fixatif qui s’appelle Free Arrange. Je ne peux pas dire s’il est efficace ou non parce qu'avec le niveau d’humidité de fou du Japon, je suis pas mal certaine qu'il n'y a rien qui pourrait me sauver.

Un autre truc que j’ai découvert au Japon: des q-tips noirs! Ça sert pas à grand-chose, mais je les trouvais trop bizarres pour pas les acheter!

J’ai aussi acheté (chez Muji encore) des lingettes pour enlever le vernis à ongles parce que quand tu voyages, trainer une bouteille, c’est pas super plaisant. Laisse-moi te dire que ces petites lingettes-là sont SUPER efficaces et pratiques. C’est assurément un produit gagnant.

maquillage Japon

Finalement, les vrais de vrais cosmétiques! Les faux-cils au Japon, c’est intense. L’allée des faux-cils est l’équivalent de toute la section maquillage d’un Jean Coutu. J’en ai essayés, puis je dois dire que je ne comprends pas comment les gens font pour porter ça. Pourquoi tu collerais quelque chose, avec de la colle, si proche de ton œil! Non merci, je vais m’en passer.

En ce moment au Japon, c’est vraiment la mode de se mettre plein, mais bien plein de blush sur le haut des pommettes. J’ai acheté un mini blush de Canmake (un peu plus gros qu’un 2$) dans une teinte plutôt corail (teinte 05) pour environ 5$. C’est un autre cas de « l’internet existe et je suis influençable ». Je dois dire que les blush en crème, je n’ai jamais vraiment aimé, mais celui-là est parfait. Il reste super longtemps, il blend comme du monde et il ne prend pas de place dans un sac. Celui-là, je le conseille à 100%!

J’ai aussi acheté un lipstain que tu mets en couche sur tes lèvres, puis que tu arraches après comme si c’était de la colle que tu mettais sur ta main quand t’avais 5 ans… Ouin, c’était peut-être pas mon meilleur choix de vie. C’est drôle à faire, mais on dirait juste que t’as bu bin du Koolaid. Fail.

J’ai aussi acheté du maquillage chez Muji parce que je suis une vendue finie, ça a bin l’air. Les ombres à paupières et le highlighter sont super pigmentés et scintillent parfaitement. Beaucoup de produits japonais ont une sorte de brillant à l'intérieur qui est juste parfait, ce sont des morceaux super fins qui font juste refléter la lumière. En plus, je pense qu’ensemble ça a dû coûter environ 12$. Muji, je t’aime. 

Pour faire ça simple: si tu vas en Asie, achète des crayons pour les sourcils, ils sont de super bonne qualité, durent vraiment longtemps et sont giga pas chers!

Côté mascara par exemple, c’est une autre histoire. J’ai essayé le mascara Kiss Me Heroine qui est censé être magique. Bin son tour de magie le plus impressionnant est qu’il ne voulait absolument pas disparaître de mon visage. Je sais que y’a des gens qui aiment un mascara qui est à toutes épreuves, mais moi j’aime bien pouvoir l'enlever. Donc j’ai acheté un mascara de Maybelline (mais y’a plein de trucs écrits en Japonais donc j’assume que ça compte…) C’est le Hyper Curl Volume Express – Easy Wash. Il tient super longtemps, est pas mal plus facile à enlever et il fait des supers beaux cils. Je sais pas si cette formule est au Canada, mais je l’espère fort fort!

Mon dernier produit (promis juré) est le Mat Chiffon. C’est un primer parfait. Premièrement, l’emballage est wow. Deuxièmement, ça fait pas mal bien tenir mon maquillage malgré l’humidité et la chaleur de fou qu’il fait ici. Troisièmement, ça m’empêche de briller. Ce produit-là était vraiment difficile à trouver! J’ai dû sortir de mes pharmacies chéries et aller chez LOFT, mais si jamais quelqu’un va au Japon, il devrait définitivement y aller parce qu'il y a de tout dans ce magasin-là. En plus, si t’amènes ton passeport, t’as un rabais. Score!

Bref si magasiner du maquillage était un sport, je serais rendue pas mal pro. Puis se maquiller, c’est comme voyager, faut prendre des chances dans la vie! Des fois, faut juste trouver des nouveaux moyens de se dorloter même quand notre vie est un peu folle à l’autre bout de la planète.

-->
Un article de
Geneviève Latour's Avatar
Geneviève Latour

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Guide de la parfaite demoiselle d’honneur (et ses tâches connexes)