Comme vous le savez sans doute maintenant, je suis étudiante en littérature. Cela implique que je suis une amoureuse des livres et que j’en possède beaucoup (trop). Quand j’en ai l’occasion, j’adore prendre le temps de m’assoir pour me perdre dans l’univers d’un bon roman.

Il y a en a qui nous marque plus que d’autres, qui font ressortir des émotions et qui restent gravés dans nos têtes. Voici 5 romans qui sont difficilement remplaçables pour moi:

Les désordres amoureux de Marie Demers

Source de la photo : Instagram

Ce roman de Marie Demers raconte l’histoire d’une jeune femme qui a bien de la difficulté à tomber amoureuse après avoir été blessée à maintes reprises. Il est facile de se reconnaître dans l’histoire du personnage, mais aussi dans l’écriture de l’autrice.

Homo Sapienne de Niviaq Korneliussen

Source de l’image : Mégane Therrien

J’ai adoré ce roman issu de la littérature autochtone. Les chapitres racontent l’histoire de cinq personnages selon la perspective de chacun. L’autrice nous propose d’ailleurs une chanson à écouter pendant la lecture de chaque chapitre. Étonnement, ces chansons m’ont beaucoup aidé à me mettre dans le même mind set que les personnages. Ce roman m’a beaucoup touché et j’ai vécu un petit deuil lorsque je l’ai terminé.

Tu peux toujours courir de Valérie Chevalier

Source de l’image : Instagram

J’ai eu bien de la difficulté à choisir mon roman préféré de Valérie Chevalier, ils ont tous un petit quelque chose d’unique! Mon choix s’est arrêté sur Tu peux toujours courir, qui est suivi de Tu peux toujours rester, puisque celui-ci est un roman d’amour sans être totalement prévisible. Le roman raconte les histoires de cœur de deux meilleures amies. Celles-ci nous font parfois rire, parfois réfléchir et sont très attachantes.

La rivière sur ses joues de Marie-Claire Marineau

Source de la photo : Mégane Therrien

La rivière sur ses joues est un petit roman assez cru. L’autrice, Marie-Claire Marineau, possède une écriture magnifique, elle écrit d’ailleurs aussi de la poésie. Dans son roman, elle raconte l’histoire d’Olivia, qui trouve la vie dont belle et dont laide en même temps. Il porte très bien son titre puisqu’il est difficile de le lire sans verser quelques larmes.

Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo

Source de la photo : Mégane Therrien

J’avoue que ce livre-ci n’est pas pour tout le monde, il faut aimer la littérature plus classique pour l’apprécier. Ce roman de Victor Hugo est l’un des premiers romans français à avoir été écrit à la première personne, ce qui le diffère d’ailleurs des autres romans de son époque. De plus, il a été une manière de militer contre la peine de mort. Dans ce roman, nous suivons les dernières pensées ainsi que les états d’âme d’un individu condamné à mort. Nous ne savons pas le crime qu’il a commis, ni de qui il s’agit puisqu’il écrit au « je», cela fait en sorte qu’on peut plus facilement se mettre à sa place et vivre les émotions qui accompagnent la peine de mort.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir l’un de ces romans, que ce soit pour vous faire réfléchir ou pour vous évader un peu de la réalité. Bonne lecture!

Source de la photo de couverture : Unsplash
-->
Un article de
Megane Therrien's Avatar
Megane Therrien

Mégane est une véritable une touche-à-tout. Étudiante en littérature et en féminisme, elle a fait le grand saut dans le monde artistique après avoir terminé...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Mes chansons du moment - Une liste du lundi