Arts Mode & Beauté

As-tu regardé les Grammy Awards hier? Oui, non, peut-être. Moi, oui

Bon, j’aime bien ça regarder ce genre de gala annuel et le monde de la musique m’interpelle. Par contre, je ne suis pas celle qui a le plus de connaissances musicales. Je me laisse un peu valser en essayant de me tenir au courant des nouveautés.

Mais, je dois dire qu’hier, j’ai été surprise. Pas nécessairement des artistes/albums gagnants. Pas difficile à retenir, c’était toujours les mêmes qui revenaient. Non, j’ai plutôt été surprise des looks.

grammy 2019 Cardi B

Source image: Journal de Montréal – AFP

 

Looks, je ne sais plus si c’est vraiment le bon terme. Je ne sais pas comment nommer ça. L’habit de quasiment chaque personnalité était une sorte de mise en scène singulière. Personnellement, je ne sais pas trop quoi en penser?

Quelques tenues véhiculaient certains messages et dans ce contexte, je peux comprendre. Mais, pour la plupart, il n’y avait pas de lien à faire avec quoi que ce soit et j’avais l’impression que tous cherchaient à être un peu comme des Lady Gaga…

grammy 2019 Stephanie Lynn Clinton George Clinton

Source image: Journal de Montréal – AFP

 

C’est comme si le physique prenait une proportion démesurée lors de ce gala et que l’on avait oublié l’essentiel du rassemblement: la musique. Juste la musique.

Je trouvais ça tellement TROP. J’avais de la difficulté à voir le sérieux de la chose. Un gala de prestige tourné au ridicule à force de constater sur mon écran que du flamboyant.

Les artistes voulaient épater la galerie, mais pour moi, ils avaient l’air plus de clowns. Un genre d’impression de Hunger Games. Voyez-vous ce que je veux dire?

Grammy 2019 Post Malone

Source image: Journal de Montréal – AFP

 

Et là, je ne parle pas du maquillage et des chirurgies. Je trouvais ça quasiment triste. Si loin de ce qu’un être humain est réellement. Est-ce les artistes qui se mettent autant de pression à être extraordinaires ou la société qui les poussent à être toujours plus?

Cette extravagance, je l’ai aussi retrouvée lors des performances artistiques. Oui, il y a des numéros qui étaient WOW. Mais…

Celui qui était le plus fort et touchant, à mon humble avis, c’est celui que de l’animatrice, Alicia Keys. Pas obligé d’avoir une mise en scène à 100 000 millions. Deux pianos et des interprétations musicales. Déjà de jouer avec deux pianos, c’est fou. Mais le point est que techniquement, on l’entendait chanter et c’était ÇA.

Quand je dis ÇA. Et bien c’est le talent qui était mis de l’avant et rien d’autre. Ces artistes, ils sont là, avant tout pour le talent, non?

Peut-être que dans ce monde où l’image supplante tout, nous avons perdu de vue le talent brut parmi ces couches de paillettes, de fonds de teint et d’injections…

grammy 2019 Katy Perry

Source image: Journal de Montréal – AFP
Source image de couverture: Journal de Montréal – AFP

 

-->
Un article de
Angélique Caron St-Pierre's Avatar
Angélique Caron St-Pierre

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

5 entreprises québécoises pour devenir plus écoresponsable