Faits Vécus

À toi à qui le chapeau fait, j’ai le goût de te dire quelque chose de sincère. T’as beau me dire les plus belles choses possibles, tes actions doivent en témoigner aussi. Tu vas me dire à quel point je suis importante pour toi. Que t’as besoin de moi dans ta vie et que tu t’ennuies. C’est bien beau tout ça, mais pourquoi ensuite tu te fais tout distant? Que je n’ai pas de nouvelles, que tu cours toujours après le temps et qu’évidemment, le temps qu’il te reste, je ne suis clairement pas dans les priorités. Je trouve ça blessant. J’ai l’impression que t’as juste pas la force de me dire la vérité. Que oui tu tiens à moi, mais que t’en as juste plus de temps pour moi. Que lorsque tu en as, tu préfères faire n’importe quoi d’autre qu’être en ma compagnie.

Je suis bien placée pour comprendre le fait de courir après le temps tu sais, je le fais moi-même à tous les jours de ma vie. Ce n’est pas tellement un reproche que je te fais, mais plus une simple prise de conscience. J’ai toujours profondément pensé que si tu veux quelque chose, tu vas tout faire pour l’obtenir et que si tu veux voir quelqu’un que tu considères, tu vas t’arranger pour être disponible. La vie file à toute vitesse oui, mais on réussit toujours à trouver des moments pour ce que l’on désire vraiment.

amitié câlin homme femme coupleSource image: Unsplash

J’ai ce sentiment qu’en 2020, les réseaux sociaux sont tellement faciles qu’ils nous rendent lâches. Qu’ils nous empêchent de vivre du concret, qu’on est toujours à un texto d’annuler une soirée ou « de ne pas avoir vu le message en question ». Oublier, c’est tellement rendu simple, les excuses aussi. Autant ils me facilitent la vie sur certains points, je peux facilement détester ces plateformes. Parce qu’on voit tout là-dessus. Parce que tu peux refuser d’aller souper avec moi, car tu n’as pas d’argent, mais que le lendemain j’y vois des photos de toi sur le gros party. Parce que ça me fait tellement chier que je n’ai même pas le goût de t’en parler, parce que je tiens à toi pis j’aime mieux être déçue qu’être en conflit avec toi. Pis les fois où t’en as pas de temps, bien je peux voir ce que tu fais en ligne et réaliser que tu n’es pas autant occupé que tu l’insinues. Pis tsé, t’as bien le droit de faire ce que tu veux, tu ne me dois absolument rien. Que tu sois mon ami ou mon amoureux, ta vie t’appartient.

Je te demande seulement une chose. C’est d’être sincère avec moi au lieu de toujours trouver des défaites. Je les ai déjà tous entendues de toute façon, à l’âge que l’on a, j’aime mieux me faire garrocher au visage que t’es fatigué, que ça ne te tente pas ou que tu as quelque chose de mieux à faire. Ouais, je le pense vraiment en plus. Parce que le temps, bien qu’il soit si précieux, on peut toujours en trouver pour ce que l’on veut vraiment.

Et sache que lorsque la vie sera plus « smooth » avec toi, he bien j’attendrai naïvement de te revoir, sans rancune et sans jugements, parce que t’es important pour moi.

-->
Un article de
Julie Verreault's Avatar
Julie Verreault

Julie est une personne intense qui aime bouger dans la vie! Elle adore les sensations fortes (justement, elle prévoit sauter en parachute cet été!), les...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Je suis la fille de campagne qui a grandi sur une ferme