Faits Vécus Mode & Beauté

Depuis les dernières années, on en voit de plus en plus. Que ce soit dans les piscines, à la plage ou même sur Instagram, plus de personnes portent des bikinis qui montrent leurs fesses, soit des tangas (thong). Ces types de vêtements sont plus courants, si bien que de plus en plus de personnes ne se gênent plus de montrer cette partie de leur corps. Je crois qu’il est tout à fait légitime de discuter de ce phénomène sans faire du « body-shaming ». Petite précision : j’écris cet article selon mon point de vue, soit celui d’un gars qui se questionne sur ce phénomène qui semble être à la mode depuis quelques années.

L’idéal serait de partir de la base. Selon le site Urbania, le g-string est un sous-vêtement qui laisse les fesses entièrement découvertes. Ce sous-vêtement aurait été porté par les premières civilisations, mais aurait connu sa première heure de gloire à partir des années 1980 et serait devenu de plus en plus populaire vers les années 2000. Comme spécifié, ce type de vêtement est un sous-vêtement, donc il était caché sous un autre vêtement. Il s’est décliné en plusieurs modèles, dont en tanga de style costume de bain, et il est coutume de voir des filles en porter et exposer leurs fesses à la vue de tout le monde.

Depuis quelques temps, je me suis demandé pourquoi on voit une augmentation du nombre de filles qui montrent leurs fesses dans la vie et sur Internet. En toute honnêteté, je n’en ai aucune idée. Je me dis que peut-être qu’elles trouvent que les bikinis tangas sont un vêtement plus confortable que la culotte traditionnelle et que le but n’est pas pour autant d’exposer leur popotin. Peut-être qu’elles sont fières de leur corps et que ça ne leur dérange pas de le montrer. Peut-être que c’est ce qui est à la mode en ce moment et elles souhaitent suivre la mode. Ou peut-être qu’elles cherchent juste l’attention. Chaque fille qui porte un bikini tanga a ses raisons personnelles. Mais, comme Camille Dg l’a mentionné, être en bikini sur Internet, c’est une manière d’être puissante avec son corps. Le fait de montrer n’importe quelle partie de son corps, ça reste le choix unique de la femme.

Il y a quelques mois, j’ai lu un article mentionnant que des internautes ont critiqué les photos sexy de la lutteuse Maria Kanellis et avaient demandé à son conjoint, le lutteur Mike Bennett (Mike Kanellis) de contrôler les comptes de sa conjointe. Mike n’en revenait pas qu’en 2019, on soit encore obligé de s’adresser sur cette situation et que sa conjointe est la seule responsable de ce qu’elle met en ligne. C’est son corps et elle a le droit de s’afficher comme elle veut, même si elle est en couple. L’homme n’a pas à contrôler ce que sa femme publie comme photo sur les réseaux sociaux, c’est plutôt à lui de s’adapter s’il souhaite rester avec elle.

Même la youtubeuse Noémie Lacerte a dû s’adresser sur ce sujet il y a quelques années après avoir publié des photos d’elle au Costa Rica où l’on voit ses fesses. Après avoir publié ces photos, elle a reçu de nombreux messages d’internautes sur ses différents réseaux sociaux, parfois même des commentaires dégradants qui spécifiaient qu’elle ne devrait pas se montrer de la sorte, qu’elle était une honte et une pute. Elle a dû clarifier la situation en disant qu’elle préfère porter un bikini qui expose ses fesses, parce qu’elle n’aime pas les maillots de bain traditionnel, que ça bronze mieux et qu’elle se trouve plus belle dans un bikini tanga. Elle affirme ne pas avoir honte de son corps et qu’elle ne sent pas le besoin de le cacher. C’est son choix à elle seule de montrer ses fesses, si elle le veut.

Bref, il semble qu’il n’y ait rien de mal à montrer ses fesses, puisque c’est quand même juste une partie du corps qui contient de la peau. Montrer un peu plus de peau ne devrait pas être un enjeu de société. Cependant, il y a une chose que je dois vous dire : les filles, si vous croyez que vous allez mettre des bikinis tanga et que personne ne regardera vos fesses, vous vous trompez. Les gars peuvent regarder le corps d’autres filles ou d’autres hommes, et vice-versa. Vous pouvez être fières de montrer votre corps aux autres personnes et c’est bien correct. Des nos jours, il y a de plus en plus d’ouverture à l’acceptation du corps des autres. Si on accepte de se montrer, on accepte aussi de « subir » le regard des autres et d’espérer qu’on ne se fait pas juger ou critiquer négativement et avec du dégout.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by J U N E S W I M W E A R ™ (@juneswimwear) on

En conclusion, si une fille souhaite aller à la plage et porter des bikinis tangas, c’est un choix personnel et personne n’a le droit de l’en empêcher, ni même en profiter pour toucher ses fesses. Les femmes devraient être fières de leurs formes et sont libres de porter ce qu’elles veulent. Si elles souhaitent publier une photo d’elles sur Instagram où l’on voit son popotin, c’est très acceptable et personne n’a à dire quoi que ce soit. Les femmes se sont battues pendant des années pour avoir le contrôle de leur corps et de leur destinée, même qu’encore aujourd’hui, des femmes dans le monde se battent pour avoir ces droits. Les femmes sont peut-être autant fières de montrer leurs fesses que les hommes le sont de montrer leurs abdominaux!

Source image de couverture: Pixabay
-->
Un article de
Jean-Michel Bélanger's Avatar
Jean-Michel Bélanger

Après avoir écrit ses pensées pendant plusieurs années sur son mur Facebook, Jean-Michel a décidé de rejoindre Le Cahier afin que ses idées et ses...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Quand l’homophobie frappe au visage – Un hommage à Markantoine et à toutes les personnes victimes d’homophobie