Bébé & Cie Sport & Santé
*Cet article est commandité par Clinique OVO

Avec un traitement en fertilité comme celui que j’ai reçu à la clinique OVO (je t’en parle justement ici!), s’ensuivent souvent plusieurs rendez-vous de suivi afin de s’assurer que la grossesse démarre sur de bonnes bases. Une fois la grande nouvelle apprise et l’échographie de viabilité réalisée à environ sept semaines de grossesse, les futurs parents ont souvent le choix de faire des tests de dépistage prénataux afin de détecter des anomalies telles que la trisomie 21. J’ai choisi de faire le test Harmony puisque le test via les marqueurs sériques n’est pas validé pour les grossesses gémellaires. Par contre, plusieurs autres existent tels que le prénatest ou le test Optimo.

Afin d’englober le plus de matière et de répondre au maximum de questions qui pourraient ressurgir, je parlerai de mon expérience personnelle, mais aussi des autres choix possibles.

*** À lire également: Tout sur la préservation des ovules via vitrification***

Premièrement, il faut savoir que les tests de dépistage se font environ entre la 11e semaine et la 14e semaine de grossesse. Il est alors possible de faire l’échographie du 1er trimestre. Elle inclue la mesure de la clarté nucale qui se résume en une série de mesures du foetus. Il y a alors le deuxième volet qui comprend les prélèvements sanguins qui se présentent sous plusieurs formes possible: le prénatest, le test intégré, le test Optimo et le test Harmony par ADN foetal. En résumé, le prénatest consiste à un prélèvement de quelques gouttes de sang au bout du doigt sans danger avec un taux de précision de l’ordre de 90-95%.

Le test intégré est le test couvert par le public et doit s’effectuer en deux visites qui incluent deux prises de sang au niveau du pli du coude (la seconde s’effectue entre la 14e et 16e semaine de grossesse) avec un taux de précision de l’ordre de 91% pour la trisomie 21, lorsque l’échographie de clarté nucale est effectuée en même temps (si ce n’est pas le cas, le taux de précision est uniquement de 85%). Par contre, les résultats sont seulement disponibles environ 7 jours ouvrables après la deuxième prise de sang.

La clinique ovo offre les tests Optimo et Harmony qui comprennent les 2 volets (échographie et prise de sang). Le deuxième volet inclut plusieurs avantages via les marqueurs sériques que les autres tests de dépistage prénataux actuels n’offrent pas sur le marché.

Test Optimo

Le test Optimo permet également d’obtenir de l’information supplémentaire sur les facteurs de risques obstétricaux, tels que la prééclampsie, le retard de croissance intra-utérin et la prématurité avec un taux de détection pour la trisomie 21 à 98%. Les résultats sont surtout obtenus très rapidement (3 à 4 jours ouvrables). Il est possible de réaliser ce test entre la 11e et la 13e semaine de grossesse.

Test Harmony

Si le test révèle un risque modéré ou élevé, le test Harmony (dépistage prénatal par ADN foetal) est effectué sans frais supplémentaire. Ce test s’effectue sur le sang maternel, donc une prise de sang dans le pli du coude, et représente le dépistage le plus précis existant actuellement pour la trisomie 21 avec un taux de détection de 99%. Les résultats sont disponibles en 5 à 6 jours ouvrables. Le test Harmony est généralement recommandé pour les femmes ayant des antécédents de trisomie dans la famille, celles ayant déjà eu des grossesses atteintes de trisomie, les femmes de 40 ans et plus, mais aussi pour les grossesses gémellaires. Il est possible de réaliser le test dès 10 semaines de grossesse, mais, le plus souvent, il est suggéré de réaliser le test en même temps que la clarté nucale, soit vers 12 ou 13 semaines de grossesse. Petit plus: il permet, si on le souhaite, de connaître le sexe du fœtus !

clinique ovo dépistages prenatauxSource image: Clinique ovo

Il est important de se renseigner avant d’entreprendre des démarches en fonction du prix, les examens et analyses effectués, le délai d’attente et le service rendu. Renseignez-vous auprès de votre assurance privée, certaines compagnies remboursent les frais reliés au test. Si je peux me permettre, j’ai eu un service exemplaire lors de ma visite à la clinique ovo, la technicienne était si gentille et vulgarisait afin que je comprenne bien les mesures et toutes les taches noires que je voyais sur le petit écran devant moi. Je ne me sentais pas comme un numéro et j’ai obtenu mes résultats la semaine suivante.

Finalement, si le test d’ADN fœtal révèle des risques élevés, il est fortement recommandé de se diriger vers un diagnostic prénatal (biopsie choriale ou amniocentèse). Cette analyse (amniocentèse) est effectuée sur le liquide amniotique à la 15e semaine de grossesse et comporte des risques d’environ 1/200 d’avortements spontanés (fausses-couches) et un taux de détection de 99,9%.

femme enceinte photo échographie fond bleuSource image: Shutterstock

Au final, le choix de faire ou non le dépistage prénatal revient aux parents. Pour notre part, déjà la nouvelle d’une grossesse double m’effrayait. La technique proposée était sécuritaire et permettait de préciser le risque que les foetus ne soient pas atteint de certaines conditions médicales me rassurait, alors nous avons décidé d’investir.

J’espère avoir répondu à vos questionnements entourant le dépistage prénatal, sinon il n’en tient qu’à vous de poser vos questions dans la section commentaires ci-bas ou directement à un expert de la clinique ovo!

-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Recevoir sa lettre pour les initiations à 29 ans