Faits Vécus Style de vie

Sur Instagram, certains comptes opèrent un travail indispensable en ce qui trait à la question LGBTQ+. En plus de présenter du contenu Queer, les cinq comptes Instagram que vous allez découvrir à l’instant vous permettent d’en savoir davantage sur la réalité Queer d’ici et d’ailleurs.

Grosso modo, au départ, le mot Queer signifiait bizarre, voire excentrique. C’était un terme péjoratif utilisé pour désigner les gais/lesbiennes. Entre temps, la communauté LGBTQ+ s’est réapproprié le terme afin de lui donner une connotation positive. Aujourd’hui, le terme Queer est utilisé pour désigner, entre autres, la diversité des sexualités ainsi que la diversité des genres.

Être Queer, c’est donc ne pas s’enfermer dans une case précise comme celle de l’hétérosexualité ou de l’homosexualité, mais bien d’avoir la liberté de se définir comme on le souhaite. Si tu ne te sens aucunement confortable de te dire lesbienne, ou bi, ou même gay, c’est correct! Si tu te sens inconfortable à l’idée de t’apposer l’étiquette de femme ou d’homme, c’est correct aussi! Libre à toi de te définir comme bon te semble.

1. @artqueerhabibi

 

 

En plus d’avoir des illustrations complètement MALADES, Artqueerhabibi met en scène la réalité Queer et la question de la diversité du genre au Moyen-Orient, où se dire Queer peut être extrêmement dangereux. Montrer des signes d’affection pour le sexe opposé peut t’envoyer directement en prison pour une période d’une à trois années, et ce pour les pays les plus libéraux. Pour les pays plus conservateurs, la sentence peut doubler, voire tripler. Ainsi, on peut comprendre à quel point artqueerhabibi est marginalisé et « hors-norme ». C’est un compte qui permet à aux communautés LGBTQ+ qui se trouvent dans ces pays de se sentir moins seules.

2. @lesfoliespassageres

 

@Lesfoliespassageres c’est du contenu entièrement québécois!! :) Cette page présente des illustrations et des textes créés par Maude Bergeron, militante et féministe Queer. Ses publications illustrent la diversité sexuelle, les personnes LGBTQ+, la culture du viol, les troubles de santé mentale, les inégalités sociales, le sexisme, le patriarcat, les oppressions systémiques et les problématiques sociales. Elle a aussi un site web et une boutique en ligne, tu devrais aller fouiner.

[email protected]

 

@lovestruckprints, c’est également du contenu qui vient d’ici! Cet artiste nous présente des illustrations en lien avec le selfcare, l’amour entre femmes, les chats (eh, oui!) et le patriarcat. Il met donc en vedette des individus qui se disent Queer ainsi que leur quotidien. Son contenu est également disponible à bas prix sur Etsy. Ça vaut la peine d’aller y jeter un coup d’oeil et par le fait même d’encourager les artistes d’ici.

4. @makedaisychains

Hannah Daisy met de l’avant des illustrations traitant de santé mentale, d’activisme en général, de féminisme intersectionnel. Elle parle aussi de la diversité des corps ainsi que de l’identité Queer.  Ce contenu nous provient tout droit de Londres, mais réussit à traverser aisément les frontières.  Elle a créé le mouvement #boringselfcare qui s’est développé au cours des années sur Instagram et qu’on peut voir maintenant un peu partout.

[email protected]

 

Peonormal activity présente des illustrations de style bédéesque qui mettent de l’avant l’amour entre personnes androgynes ainsi que le mouvement #blacklivesmatter. Le travail inclusif de @peomichie est considéré comme du safeart pour toutes personnes qui s’identifient comme Queer, Trans, Intersexe et autres.

source image couverture: Love struckprints
-->
Un article de
Daisy Kawass's Avatar
Daisy Kawass

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

La soif d'un projet d'affaires