Style de vie

Même si le but ultime est de suivre le conseil du vivre et laisser vivre, on ne peut s’empêcher de porter au moins un jugement négatif ou positif sur les autres. C’est humain! Même si le temps a évolué et que les tatouages ne sont plus considérés comme rebelles, certains portent encore des jugements envers ceux qui les portent fièrement.

En tant que personne qui en cumule cinq et qui en veut encore, voici les commentaires que les gens qui en ont ou qui en veulent se sont fait dire au moins une fois! 

 « Choisis-le bien, car il restera sur ta peau toute ta vie! »

C’est vrai et faux. Oui, il est préférable de bien le choisir et, oui, il ira sur ma peau, mais il ne va pas nécessairement rester toute ma vie. De nos jours, il est possible d’opter pour le détatouage, une technique d’élimination des tatouages au laser. Peut-être y restera-t-il une trace, mais il est aussi possible de le recouvrir par quelque chose de nouveau. Bien entendu, le résultat dépend toujours de la grosseur, de la couleur et de l’expertise de ton tatoueur.

 « Ça ne sera pas beau lorsque tu seras rendu vieux\vieille, et avec des rides. »

Peut-être que oui, peut-être non! Je ne suis pas rendue là encore. À ce commentaire, je réponds toujours que ça fait partie de moi, de mon histoire, ainsi que celle de mon corps. J’ai vécu ma vie avec, alors je continuerai de le faire, vieille ou non. Après tout, personne ne sait si je serai encore de ce monde à 75 ans! On ne sait pas de quoi est fait demain. Et peut-être qu’à 75 ans, je ne m’en souviendrai plus! Alors, vivons une journée à la fois! 

Source de l’image : Unsplash

« Choisis bien l’emplacement sur ton corps, pour que ça reste beau! »

Euh, hein? C’est ce qui me vient lorsque j’entends ce genre de commentaire!  Oui, si perte ou prise de poids il y a, l’apparence de mon tatouage changera un peu. Mais le facteur le plus important lorsqu’on pense se faire tatouer est d’abord et avant tout le talent de la personne qui le réalise. Vient ensuite la réaction de la peau avec l’encre et la qualité de l’entretien, surtout dans les premières semaines. C’est plutôt ce qui doit être pris en compte, bien avant l’évolution de l’emplacement sur le corps. 

« Il serait mieux qu’il ne soit pas visible, surtout pour ton emploi! »

Je ne comprends pas pourquoi, encore aujourd’hui, les employeurs se basent sur le physique des gens lors des entretiens d’embauche, mais je ne partirai pas de début à ce sujet ici! Un tatouage, ça se couvre. Que ce soit avec un chandail à manches longues, un chandail à col roulé ou du fond teint, pour ce qui ne se cache pas avec des manches. Sinon, il faut se poser la question sur ce qui te tient le plus à coeur : avoir des tatouages ou rester à cet emploi qui les prohibe. 

« Est-ce que ça fait mal? »

Ça dépend de l’emplacement et de ta tolérance à la douleur. Tout le monde réagit différemment. L’adrénaline d’avoir une aiguille qui met de l’encre dans ta peau n’est certes pas appréciée par tout le monde. Cependant, le meilleur moyen de savoir, c’est de l’essayer. Pas de recette miracle ici! 

« C’est quoi la signification? »

Même si ça se veut positif comme question, ce n’est pas tout le monde qui se fait tatouer avec une signification particulière en tête! Ce n’est pas obligé de signifier quelque chose. Certains le font sans raison, simplement parce qu’ils avaient envie de tel ou tel dessin, de manière purement esthétique. Ce sont des raisons valables et correctes qui appartiennent à chacun. 

 

Alors, gens tatoués, vous pourrez maintenant dire à tous ceux qui passeront des jugements négatifs trop souvent entendus : Okay, mais, Thank you, next! Tout en remerciant Ariana Grande, bien évidemment! 

 

Source de l’image de couverture : Unsplash
-->
Un article de
Coraly Guillemette's Avatar
Coraly Guillemette

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Endroits où s'habiller pour un style intemporel