Faits Vécus Style de vie

La vérité est que j’ai acheté un kit de boules chinoises il y a de cela déjà deux ans pendant une soirée de démonstration de produits érotiques entre filles. Mais, je ne les avais jamais utilisées parce que je ne savais pas trop comment les utiliser, quand, pourquoi, etc.

Puis, depuis quelques temps, je travaille dans une boutique érotique et j’ai abordé le sujet avec une de mes collègues. Elle m’a expliqué qu’elle utilisait les boules chinoises à chaque semaine et que ça lui permettait d’avoir plus de sensations lors de la pénétration vaginale ou autre stimulation pour atteindre le point G. En fait, les boules chinoises sont souvent connues pour aider à raffermir le vagin après un accouchement ou en vieillissant, mais pourtant, elles ont bien d’autres utilités pour la santé du vagin. Donc, voulant développer mon point G davantage elle m’a alors convaincue d’enfin tenter l’expérience, et puis j’ai rapidement vu une différence en utilisant les boules chinoises seulement une fois par semaine depuis trois semaines.

Je me suis alors dit que je passerais le mot au plus de femmes possibles puisqu’on entend souvent que certaines femmes vont être clitoridienne ou vaginale en faisant référence à leur capacité d’orgasme. Puis, pour la plupart, les femmes se disent ou se considèrent clitoridienne seulement. Mais, en fait, le point G doit être développé pour certaines, mais toutes les femmes ont la capacité d’avoir un orgasme à partir d’une stimulation interne. Toutes les femmes ont aussi la capacité d’avoir une éjaculation avec la stimulation du point G.

Donc, développer son point G grâce aux boules chinoises est facile et accessible. Premièrement, il faut se procurer un kit de boules chinoises avec différents poids pour pouvoir faire l’exercice progressivement. Aussi, il est préférable de débuter avec des boules qui sont entourées par une bande de silicone pour faciliter le retrait de celle-ci, un peu comme le même fonctionnement qu’un tampon.

boules chinoisesSource image : Unplash

Une fois le kit acheté, on peut procéder à la première séance d’exercice. En fait, les boules sont comme un entrainement de vagin, elles permettent de raffermir les muscles et d’être plus consciente des possibilités de contractions de ceux-ci. Les exercices à faire avec les boules sont les exercices de Kegel, nommés en honneur du gynécologue Arnold Kegel.

Pour commencer, je te conseille un exercice de Kegel de base, donc, simplement débuter par insérer une boule chinoise à l’intérieur de ton vagin, couchée sur le dos dans ton lit, par exemple, avec le poids le plus léger de ton kit. Pour t’aider, tu peux utiliser un lubrifiant à base d’eau et même lever une jambe pour une insertion plus facile. Une fois inséré, tu peux te coucher encore sur le dos avec les jambes repliées, pieds au sol. Puis, dans cette position, l’idée est de faire des contractions des muscles du plancher pelvien, c’est-à-dire de forcer comme lorsque tu dois te retenir d’aller faire pipi. Donc, tu dois faire une contraction suivie d’un relâchement des muscles vaginaux et tu peux faire une série de 15 à 20 minutes environ ou plus si tu veux. Puis, quand tu as fini, tu retires la boule chinoise grâce à la languette de silicone qui entoure la boule. Après quelques semaines tu peux insérer une boule plus lourde, et éventuellement en mettre deux avec les languettes de silicone faites pour cela dans un bon kit de base.

Puis, tu peux le faire une à trois fois par semaine et ensuite tu verras, je l’espère bien, tes sensations se développer davantage à l’intérieur de ton vagin et au niveau du point G, qui est situé dans le premier tiers et en haut du vagin. Puis, pas que l’orgasme soit la seule façon d’avoir du plaisir lorsqu’il est question de sexualité, mais la possibilité d’en avoir plus mérite selon moi d’être dite et clarifiée.

Source image de couverture: Unplash
-->
Un article de
Laurianne André's Avatar
Laurianne André

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

À ma douce amie Vietnamienne