Faits Vécus

Cette année, je ne suis pas nostalgique que le temps des Fêtes soit terminé. Habituellement, je suis nostalgique des moments en famille qui tirent à leur fin, des nombreux soupers entre amis à ne plus finir avec tous les fous rires. Cette année, je suis épuisée de faire semblant. Faire semblant que tout va bien. Faire semblant que je suis heureuse d’être là. Faire semblant de prendre des nouvelles alors que j’ai de la misère à me gérer moi-même. Le récent témoignage de Joanie Gonthier m’a carrément secouée. Avoir le syndrome de l’imposteur. Porter le masque de la fille joyeuse dont la vie lui sourit. Oui, c’est plate côtoyer une collègue, une amie, une sœur qui n’a pas toujours le goût de sourire. Ce genre de personne, on la sort de nos vies. On porte alors le masque de la fille drôle, cool, sociale. En décembre, ce sont les partys de bureau. Le matin même, je me réveille avec une boule dans le ventre, car ça ne me tente pas. J’y pense et mon estomac se noue. J’aime les gens, j’aime jaser et faire le party, mais pas cette année. Cette année, mettre le masque de la fille qui va bien est trop lourd à porter. Ça m’épuise et je suis épuisée de faire semblant. Cette boule, je la traîne toute la journée. Elle est tellement présente qu’elle m’angoisse. J’enfile mes paillettes et j’affiche mon plus beau sourire.

www.unsplash.com

Je fais semblant d’avoir du plaisir et dès que je peux m’éclipser, go! Et c’est à recommencer la semaine suivante. Le congé des Fêtes est enfin arrivé. Deux semaines à décrocher. À ne rien faire. Un jour à la fois. Mais quand tu y penses, c’est complètement faux. Réveillon de famille le 24. Brunch de famille le 26. Souper d’amis le 28. Réveillon d’amis le 31. Souper de famille le 1er. Finalement rien faire? Je m’impose la décision de ne pas avoir le choix alors que je l’ai, mais le besoin de plaire l’emporte. À chaque visiteur qui arrive chez moi pour venir me souhaiter bonne année, mon estomac se noue. Ok, j’affiche mon sourire, j’enlève mon pyjama, revêts une paire de jeans et je vais répondre à la porte.

www.unsplash.com

Alors que j’aurais eu le goût de mettre CLOSE sur ma porte, j’ai porté un masque tout le temps des Fêtes. Un masque épuisant et énergivore.

www.unsplash.com

2020 est amorcé, alors essayons de retirer le masque et d’arrêter de faire semblant. Apprenons à dire non et à nous respecter dans nos décisions. Apprenons à être honnête envers soi-même, car le mensonge détruit à petit feu notre âme. Apprenons à être vrai et à arrêter de vouloir plaire à tout le monde. Apprenons à être nous-mêmes et à être indifférents à ceux qui nous manquent de respect. Apprenons à être tout simplement bien. Je vous souhaite une belle année 2020. Soyez honnête envers vous-mêmes!

www.unsplash.com

-->
Un article de
Anonyme's Avatar
Articles suivants
Article Featured Image

Mon chum m’a trompée… et j’étais LÀ