Lookbook Mode & Beauté

Je vais vous l’avouer, je trouve ça un peu spécial de vous faire un article mode en ces temps-ci. J’ai présentement un coton ouaté XL sur le dos, des pantalons survêtement et des cheveux qui mériteraient d’être lavés. Vraiment pas une carte de mode disons.

Il y en a qui ont trouvé le moyen d’être cutes et méga confos et même de créer des modes durant le confinement (vous avez sûrement vu comme moi passer sur les réseaux sociaux ces deux pièces mous tie-dye. La grosse mode!). Moi, j’ai plutôt opté pour la méthode « je mets ce que je vois en premier, je le porte jusqu’à ce soit sale, puis je le mets au lavage et recommence avec un nouveau kit. » Mais cette méthode-là a aussi comme conséquence que je me sens mehhhhhhh. Je n’ai pas trouvé mieux que cette onomatopée pour exprimer mon sentiment, mais je suis sûre que vous avez dû comprendre.

Ceci dit, avec le soleil qui vient de plus en plus nous dire bonjour, je me send dé-mehhhhhhh-isée tranquilement pas vite. J’ai toujours aimé le printemps, mais surtout le mois de mai. Je suis très rigoureuse avec le « en avril, ne te  découvre pas d’un fil », donc pour moi, le mois de mai, c’est vraiment une liberté. Je sors mes petites robes qui font plus été que je n’avais pas mises depuis des mois (pour la plupart), je range mes manteaux plus chauds…

Et je pense que c’est important de ne pas perdre ça de vue, même si je vois moins de gens (lire pas du tout) et que je sors mois souvent dehors également. Oui, je prône le confort durant mes journées de travail à la maison, mais ça ne veut pas dire qu’une robe n’est pas confortable, au contraire! Une robe comme je vous présente ci-bas est idéale: ample et tout à fait mon style. Juste ça, ça fait du bien au moral. C’est le temps de lâcher les survêtements, du moins, durant les jours de la semaine. ;)

Il me reste par contre une première étape bien importante (pour moi) avant de pouvoir porter mes robes: me faire les jambes. C’est une vraie jungle (merci confinement) et j’assume vraiment pas. Mais ça c’est une autre histoire.

Une robe d’ici!

Cette robe-là vient de la boutique Onze. Je ne cesserai jamais de mentionner à quel point il est important de soutenir les entreprises locales, peu importe la façon dont on peut le faire. C’est aussi une boutique qui regorge de petites robes, aka mon paradis.

As-tu déjà ressorti tes robes d’été?

marie-chloé falardeau robe rouge paysanne

Le look:

Robe – Onze Montréal

Montre – Reitmans

Lieu – Hôtel Le Crystal

Photos – Claudia Morin-Arbour

marie-chloé falardeau robe rouge paysanne

-->
Un article de
Marie-Chloé Falardeau's Avatar
Marie-Chloé Falardeau
Éditrice

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Ma routine beauté en 7 minutes top chrono