Faits Vécus

Récemment, j’avais une discussion avec ma sœur qui me soulevait le point que j’avais l’air plus en contrôle de ma vie, moins anxieuse de tout, plus calme. Cela m’a fait sourire, car il m’a fallu plusieurs années et méthodes avant d’utiliser le petit lâcher-prise. Tout au long de ma vie, j’ai observé le regard des autres face à mes choix et mes actions. Quand je suis devenue mère, cette façon de faire s’est amplifiée, jusqu’à m’en rendre malade. L’anxiété de performance était à son pic et je me demandais toujours comment faire mieux. J’essayais les respirations, être confiante, être positive et j’avais l’impression que c’était si simple pour les gens d’être heureux et de se soucier seulement de leur personne. J’enviais les gens remplis de paix et de calme. Le pire c’est que je vis avec quelqu’un d’ultra calme et avec un laisser-aller assez gigantesque. Mon conjoint est du genre on traversera le pont une fois arrivé devant, alors que moi j’imaginais des manières de le traverser sans faire trop de vagues.

femme confiance seuleSource image: Unsplash

Un jour, j’ai accepté la médication pendant un certain temps afin de me stabiliser dans mon anxiété afin d’arriver à appliquer des moyens de prendre soin de moi. J’ai aussi consulté pour voir si j’avais de la difficulté avec mon estime personnelle, j’ai  même commencé le yoga afin de me trouver une passion bien à moi. Drôlement, ce mixte d’aide, m’a fait grandir et voir les choses différemment. Chaque personne a des défis et des forces. Genre tout le monde. Pour certaines personnes, ça parait davantage, alors que d’autres, c’est plus subtile. Dans mon cas, je suis transparente et sensible, alors quand ça va plus ou moins, juste besoin de regarder mes traits de visage et vous êtes au courant. J’ai aussi compris que l’humain est curieux et observateur. On aime savoir, comprendre, analyser les gens. Dans mon cas du moins, j’ai souvent une opinion et un jugement soit positif ou négatif sur les aspects que j’observe et qui m’entourent.

gens opinion réseaux sociauxSource image: Unsplash

C’est un peu la vie de vivre dans les yeux de quelqu’un d’autre. Je pense qu’involontairement, il y aura toujours quelqu’un pour trouver qu’on aurait pu faire mieux ou moins bien, pour nous donner de la critique constructive ou destructive. Cependant, le seul pouvoir que nous avons dans cela, c’est le pouvoir que l’on y accorde. Lorsqu’on est convaincu d’avoir donner notre 110% et d’avoir fait du mieux qu’on peut, je crois que cela nous sécurise et tranquillement pas vite, on apprend à cesser de regarder autour. On apprend à être doux avec soi-même et se laisser prendre le chemin de l’apprentissage. Chaque jour on apprend, chaque jour on expérimente, ce serait vraiment plate de tout savoir en partant et de ne jamais se tromper. C’est ainsi, avec ces pensée que j’ai appris à lâcher prise. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas de moment où je navigue sur Instagram en regardant la vie des autres, mais cela veut dire que j’ai appris à faire la distinction entre les pensées irrationnelles, les perceptions et la vraie vie. L’opinion des autres m’importent lorsque c’est ma famille et mes proches, mais cela demeure que la première opinion, la plus importante pour moi, c’est finalement la mienne.

-->
Un article de
Marie-pier Carle's Avatar
Marie-pier Carle

Marie-Pier est maman de deux jeunes filles et intervenante qui aime vous partager son quotidien, ses observations et ses petits bonheurs de la vie. Elle...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les bénéfices d’avoir une « Work Wife »