Style de vie

À tous ceux qui enchaînent les histoires d’amour en souhaitant secrètement que s’ils la réécrivent suffisamment de fois, leur histoire d’amour sera un jour à la hauteur de leurs attentes.

love, amour, love story

Source : checked.tumblr.com

Chaque personne entretient des croyances et des idéaux différents en ce qui concerne l’amour, la sexualité, les sentiments et les relations. Pour certains, ce sont tous des aspects interdépendants d’une relation entre deux humains qui résultent au couple. Pour d’autres, le couple est synonyme de sécurité et ils ne recherchent pas nécessairement la passion et la fougue, mais plutôt un partenaire présent et stable. Nous avons tous des besoins affectifs à combler qui varient d’une personne à une autre.

Pour moi, faire l’amour et être en amour sont deux concepts totalement différents et indépendants l’un de l’autre. Je peux me retrouver à éprouver des sentiments amoureux puissants envers une personne avec qui je n’ai aucune relation charnelle. D’un autre côté, je suis tout aussi à l’aise de coucher avec une personne sans ne rien ressentir d’autre qu’une certaine complicité de l’attirance physique. Après quelques échecs dans le secteur amoureux, je réalise que je ne suis pas nécessairement faite pour vivre une relation monogame.

Le principe contraignant d’être limitée à un seul humain ne m’inspire pas du tout. À vrai dire, il ne m’inspire plus, puisque jusqu’à l’année dernière, je croyais encore aux relations qui se terminent avec la maison et les flos. Mais avec le temps, j’ai réalisé que la croyance générale véhiculée par la société que le couple doit se composer de deux personnes ne s’applique pas nécessairement à moi. Concept qui échappe à beaucoup de gens: pour moi, aimer n’est pas synonyme d’abstinence charnelle envers les gens à l’extérieur du noyau amoureux mais plutôt de liberté. C’est encore plus beau de ne vouloir être qu’avec une seule personne lorsque c’est par choix et non par obligation.

Partant de ce constat, je me donne le droit de m’aventurer tout de même sans m’imposer de limites, en débordant parfois des lignes préétablies mais toujours sans trop me préoccuper de l’opinion d’autrui. La même chose s’applique à mon partenaire.

Source : coolled.tumblr.com

Je me permets de faire de nouvelles rencontres partout où je vais avec l’esprit et le cœur ouvert sans juger leur histoire. Que ce soit de leur perception de la vie ou juste une étincelle de plus dans leurs yeux lorsqu’ils parlent d’un sujet qui les passionne, je croise sur mon chemin des gens qui m’inspirent et me donnent un petit espoir de plus en l’humanité. Ça peut aussi bien être un homme qu’une femme, un enfant qu’une vieille dame, un ami qu’un parfait étranger. L’instant de quelques minutes ou de quelques heures, je peux m’amouracher en percevant la personne lumineuse devant moi qui s’ouvre afin que je puisse admirer toute la beauté de son âme. C’est donc pourquoi je ne peux pas me limiter à entretenir une connexion avec une seule personne. J’ai trop à partager avec les gens qui ont, eux aussi, une source intarissable d’émerveillement envers la vie.

À travers ces rencontres, définir et redéfinir l’amour est devenu pour moi nécessaire afin de mieux me connaître. Et surtout, ne plus me perdre à travers la personne avec qui je partage ma vie. Étant déjà en partant de nature contradictoire comme personne, je suis encore dans le processus de comprendre mes besoins et mes envies. Comme la plupart des adultes dans la jeune vingtaine, je crois qu’il est normal et même une bonne chose de se permettre de ne pas se fondre dans le moule s’il ne nous convient pas et explorer d’autres avenues. Je sais que je ne vais probablement pas entretenir le même discours à 27 ans. Peut-être que, pour le moment, j’ai seulement besoin d’explorer et de découvrir. Mais j’ai trop à apprendre en si peu de temps et je ne peux pas me permettre de limiter ces nouvelles rencontres tellement enrichissantes.

Peu importe le nombre de fois que j’ai eu le cœur en miettes, je me surprends toujours à avoir la force d’aimer encore. De plus en plus fort et en me respectant davantage dans ce que je recherche d’une relation. Je me dis que je dois peut-être être un peu folle pour entretenir ce genre de discours intérieur, mais je ne dois sûrement pas être la seule. Aujourd’hui, je peux affirmer que plus ma vision de l’amour se définit, plus j’ai espoir de rencontrer la personne qui partagera les mêmes réflexions que moi. Un ami et un amant qui ira plus loin que son propre ego et qui essaiera de comprendre avec moi le monde complètement fou dans lequel on vit.

-->
Un article de
Sarah Brabant's Avatar
Sarah Brabant

Une fille bien simple et compliquée à la fois, Sarah est une personne colorée qui aime se démarquer de la masse. Avec son humour cynique,...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Look: tendance du printemps avec GAP