Cinéma Style de vie

Je ne me considère pas comme une personne très romantique même lorsque j’ai quelqu’un dans ma vie. Je n’aime pas particulièrement tenir la main d’une personne, ni recevoir des fleurs, ni me faire écrire un poème, ni me faire offrir des déclarations d’amour verbales, par exemple. Ce ne sont pas pour moi des facteurs qui m’indiquent qu’une personne m’aime. Parfois, j’ai l’impression que le romantisme n’est qu’une série d’actions et de gestes qu’on fait lorsqu’on est en amour, mais leur signification pour moi n’est pas nécessairement touchante.

Par contre, j’apprécie toujours un bon film romantique des plus « quétaines » aux plus traditionnels. Il y en a plusieurs que j’ai écoutés plus que cinq fois, même je dirais certains peut-être dix fois. On dirait que je trouve ça toujours plus cute l’amour dans les films. Les films de Noël romantiques, c’est encore mieux. Même si le fond de l’histoire est pratiquement toujours le même. Un sacré plaisir coupable. On dirait que c’est tellement à l’opposé de ma vision d’une relation amoureuse dans la réalité que ça me divertit, ça me relaxe parce que les histoires finissent bien et sont légères à regarder. En plus, la plupart des histoires sont prévisibles, mais ça reste divertissant pour moi parce que ça reste de la fiction. C’est comme si les histoires de princesses qu’on me racontait étant plus jeune me suivaient encore aujourd’hui. J’imagine qu’un certain sentiment de nostalgie pour des films que j’ai vus à l’adolescence aussi fait en sorte que c’est réconfortant à écouter.

tv en amourSource image : Unsplash

En plus, c’est que souvent après avoir écouté une nouvelle comédie romantique américaine, je me dis souvent que ce n’était pas le meilleur film que j’ai vu de ma vie. Mais pourtant, je m’étonne à le ré-écouter de toute façon. Le pire c’est que ce type de film démontre rarement des valeurs féministes ou rarement une relation égalitaire comme je souhaiterais dans la réalité. Or, j’imagine que le fait que ce soit de la fiction, cela ne m’agace pas sur le coup. Pareil, pour les téléréalités qui présentent des personnes qui sont à la recherche de l’amour. Cela attire ma curiosité fréquemment. Il en existe tellement en plus. Même que parfois les gens ne sont pas très gentils ou « politiquement correct » entre eux et on se sert de cela comme divertissement.

En y réfléchissant, c’est assez spécial comme concept, mais pourtant ça fonctionne bien clairement s’il y a autant d’émissions consacrées à ce type de thématique. Mais, je ne crois pas que beaucoup de gens ressortent de ces expériences avec un ou une partenaire amoureux. Donc, il faut croire que l’amour dans la fiction et la télévision est un divertissement en soi et n’est pas comparable à l’amour dans la réalité. L’amour est en fait beaucoup plus complexe et ne se résout pas en quelques heures contrairement à un visionnement. Je crois cependant qu’il est important de distinguer les deux, dans la réalité et la fiction justement, pour ne pas se méprendre dans nos futures relations amoureuses.

Source image de couverture : Unsplash
-->
Un article de
Laurianne André's Avatar
Laurianne André

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Little Yogi; ou comment développer une dépendance pour les vêtements pour enfants