Cinéma Style de vie

Parce que je considère essentiel de mettre en valeur le travail d’artisans d’ici, mais surtout parce que je trouve qu’il est primordial d’accorder une place centrale dans l’industrie télévisuelle québécoise (et partout ailleurs) au thème de la maladie mentale afin de déstigmatiser celle-ci, je vous propose deux séries québécoises drôles et touchantes à découvrir ou à redécouvrir qui traitent de ce sujet.

Lâcher prise

Lâcher prise, c’est l’histoire de Valérie, une mère monoparentale qui vit un épuisement professionnel. Bien qu’elle tente d’abord de nier celui-ci, elle se laissera convaincre graduellement d’aller chercher de l’aide. Entourée de sa mère, de son ex-mari et de son meilleur ami, Valérie entame son processus de guérison. Son parcours sera parsemé de rencontres, d’aventures et d’embuches, mais aussi de rire, de beauté et d’amour. La série traite aussi de plusieurs autres sujets dont l’homosexualité et la famille.

Régulièrement primé aux Gémeaux et au Gala ARTIS, la comédie d’Isabelle Langlois est un incontournable. On s’attache facilement à chacun des personnages, qui ont tous une couleur bien à eux. Le scénario est punché et nous pousse, malgré nous, à enchaîner de multiples épisodes.

La série, mettant en vedette la talentueuse Sophie Cadieux, a été diffusée sur les ondes de Radio-Canada de 2017 à 2020. Pour la visionner à nouveau, il faut se rendre sur le site (ou l’application) de Tou.tv (Extra). La série est composée de quatre saisons de 13 épisodes d’une vingtaine de minutes.

lâcher prise série québécoise maladie mentaleSource image: ICI Radio-Canada Télé

Trop

Trop raconte l’histoire de deux sœurs : celle d’Isabelle, une jeune professionnelle, et celle d’Anaïs, qui a récemment appris avoir un trouble de bipolarité. Au fil des épisodes, les téléspectateurs assistent à l’évolution des deux femmes à la suite de ce diagnostic. Isabelle doit jongler entre son besoin d’être constamment présente pour sa sœur et son désir de gravir les échelons à son travail.

À l’aide de rencontre avec sa travailleuse sociale, de son entourage et de médication, Anaïs, elle, apprend graduellement à vivre avec sa maladie mentale. Il ne semble pas y avoir de limite à sa spontanéité. Cela engendre, la plupart du temps, une foule de situations comiques, mais aussi, quelquefois, des moments plus inquiétants et sensibles.

Isabelle est interprétée par Evelyne Brochu, tandis que le rôle d’Anaïs, lui, est assuré par Virginie Fortin. La série Trop est la première série de fiction dans laquelle on peut admirer Virginie Fortin en tant que comédienne.

La comédie de Marie-Andrée Labbé a reçu de nombreuses nominations pour les prix Gémeaux. En plus d’aborder la bipolarité, elle met de l’avant des thèmes comme la transsexualité, la maternité, le polyamour, les inconduites sexuelles en milieu de travail, etc. Enfin, les personnages récurrents de la série sont authentiques. On aime les suivre à travers les épisodes et les voir se remettre en question et se dépasser.

Le dernier épisode de cette série, composée de trois saisons, a été diffusé hier sur les ondes de Radio-Canada. Tous les épisodes sont accessibles via la plateforme de Tou.tv (Extra). Chaque saison comprend 13 épisodes d’un peu moins d’une demi-heure.

trop série québécoise maladie mentaleSource image: ICI Radio-Canada Télé

 

Finalement, on aime Lâcher prise et Trop, car les femmes occupent une place de premier-plan autant derrière que devant l’écran, permettant de dévoiler leur force incroyable.

Pour ma part, ce sont deux séries qui ont été un rendez-vous hebdomadaire avec ma maman, notre activité mère-fille du lundi (ou du mercredi) soir. Celles-ci conviennent donc à un public de tout âge. Ce sont de merveilleuses réalisations, dynamiques, qui sauront, sans aucun doute, vous charmer. Maintenant qu’elles sont toutes les deux terminées, nous avons hâte de découvrir les nouvelles émissions qui seront ajoutées à la grille horaire de Radio-Canada.

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Justine Boutin's Avatar
Justine Boutin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

La fratrie: pourquoi j'ai décidé d'avoir deux enfants