Faits Vécus

Je suis vidée.

Les jours se suivent et finissent par tous se ressembler. Lorsque l’on te dit que le temps arrange les choses, que la peine diminuera, mais que t’as tellement de difficulté à le croire ! Le temps passe oui, mais à l’intérieur de toi tu restes toujours autant vidée, comme si cette partie-là était sur pause.

C’est absurde ce que je vais dire, mais, parfois, ça ne t’arrive pas d’avoir l’impression que tu mérites mieux que ce que la vie t’offre ? Tu prends soin des gens que tu aimes, tu es une bonne personne et tu ne comptes jamais les heures et malgré tout, t’as le sentiment que la vie s’acharne sur toi en ne donnant jamais de break. Si c’est de cette façon que le Karma fonctionne, clairement il fait défaut de mon côté.

Les phrases toutes faites que ton entourage te dit pour te réconforter, moi je dis non à ça. Pourquoi toujours devoir être optimiste ? Se convaincre que tout ira mieux et montrer à tout le monde que l’on est fort ? Faire de la projection en espérant que tout se passe bien, ça ne change absolument rien. T’as aucun contrôle là-dessus, peu importe ce que tu fais.

Moi j’avoue que je suis tellement près de mes sentiments que je commence à être épuisée de me montrer forte et en contrôle quand à l’intérieur j’ai le goût de crier et que mes tripes se tordent dans mon ventre. Puis, si tu n’es pas au courant, je te dis que ce n’est pas un défaut d’être vulnérable. T’as le droit de vivre tes sentiments au maximum que ça fasse deux heures, six mois ou trois ans. Personne n’a le droit de te dire d’en revenir et que ça va passer.

faux sourire Source image : Unsplash

La vie est parfois favorable avec les gens qui ne le méritent pas, et défavorable à ceux qui courent constamment après le bonheur. Et c’est maintenant que je te dis : C’EST LA VIE ! C’est exactement ça ! Quand on me dit que l’on est responsable de notre propre bonheur, j’ai toujours un goût amer dans la bouche. La vie est tellement imprévisible, la moitié des trucs qui se passeront dans ta vie, tu n’auras aucun contrôle là-dessus. Tu vas avoir mal, tu vas être fâché, déçu… Mais je ne vois pas le mal de dire aux gens que l’on est épuisé, vidé malgré toute notre bonne volonté. Tu ne seras jamais faible. La perfection n’existe pas, le bonheur est éphémère et tu te dois de vivre ta vie à ta façon.

Oui, tu vas vivre un paquet de beaux moments, on s’entend qu’une vie à être malheureux ça serait l’enfer ! Oui, ça ira mieux. Mais ce ne sera jamais à la vitesse que tu le souhaites. Mais assume et arrête de faire semblant d’être solide quand tu trembles par en dedans. C’est peut-être toi aussi, en montrant ta vulnérabilité qui est forte, tu sais. Parce que ça prend du courage pour se mettre à nu et en parler quand ça ne va pas. T’as le droit d’être négatif, t’as le droit d’être positif. Imagine-le pire, si ça peut te réconforter quand tu verras que c’est moins pire que tu le penses. Prends le temps qu’il te faut. T’as le droit d’être ce que tu veux, mais au final, n’oublie juste pas que la vie choisit souvent à ta place.

Source image couverture : Unsplash
-->
Un article de
Julie Verreault's Avatar
Julie Verreault

Julie est une personne intense qui aime bouger dans la vie! Elle adore les sensations fortes (justement, elle prévoit sauter en parachute cet été!), les...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Oser la couleur ce printemps... même si on se le dit à chaque année