Dans ma famille, manger de la viande n’a jamais été une grande habitude. Cependant, il nous arrivais d’en manger de temps à autre. J’aimais ça, mais sans plus. J’en mangeais sans me questionner. Je pense surtout que je mangeais de la viande par habitude, parce que dans notre société, c’est tellement normalisé de consommer de la viande. C’est difficile de se trouver quelque chose à manger sur l’heure du diner lorsque tu ne consommes pas de viande. Et puis, je ne voulais pas être trop différente de mon entourage et les énerver avec mes restrictions alimentaires. Au début de mon Cégep, j’avais essayé de complètement arrêter de manger de la viande, mais chaque fois que j’allais à la cafétéria ou que j’allais dans un restaurant avec mes amies, les choix de repas végétarien étaient quasiment inexistants ou se résumaient à une petite salade aux croutons sans vinaigrette : pas très appétissant.

En vieillissant, j’ai peu à peu développé une certaine conscience par rapport à ce qu’il y avait dans mon assiette. Manger des animaux me répugnait au plus haut point. Sans autre critère que celui-là, j’ai fait le saut et j’ai définitivement arrêté de manger de la viande. Ce que je ne savais pas à l’époque c’est le fait de ne pas manger de viande à plusieurs impacts positifs, non seulement sur le corps, mais aussi l’environnement. Aujourd’hui, je veux vous partager quelques bonnes raisons d’adopter une alimentation végétarienne.

Source image : Unsplash

Chaque année, des milliards d’animaux sont tués pour atterrir dans nos assiettes. Ces animaux sont souvent traités comme des marchandises on ne considère pas la souffrance qu’ils peuvent ressentir. Selon moi, ce point est suffisant pour cesser de se nourrir d’animaux. Les animaux sont des êtres sensibles et ne méritent pas le traitement infâme qu’on leur inflige dans les abattoirs, surtout lorsque manger de la viande n’est absolument pas nécessaire à l’alimentation et qu’il existe une panoplie d’alternatives.

Manger de la viande n’est pas bon pour l’environnement

Peu de gens le savent, mais manger de la viande nuit à l’environnement. En effet, la production de nourriture animale est une source importante de gaz à effet de serre. Selon le dernier rapport du GIEC, l’élevage d’animaux serait responsable de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre. Ces émissions sont causées, entre autres, par l’élevage de ruminants, le méthane dans les excréments de bovins, la production et la transformation du fourrage, la fermentation du fumier et le transport des animaux et de la viande. De plus, l’élevage d’animaux implique une grande consommation d’eau. Produire un kilo de bœuf nécessite 10 à 15 fois plus d’eau que pour produire un kilo de végétal.

Par ailleurs, manger de la viande contribue à la déforestation due la forêt équatoriale. En effet, ces forêts sont utilisées comme pâture aux batailles. Cette forêt est aussi utilisée pour cultiver le soja qui sert à nourrir le bétail. Greenpeace affirme que l’élevage d’animaux est la cause de la déforestation de 80 % de la forêt amazonienne.

Manger de la viande n’est pas bon pour la santé

Devenir végétarien ne nuit pas à la santé en autant que l’on s’assure de combler nos besoins en nutritif. Les protéines animales peuvent très bien être remplacées par des protéines végétales. C’est connu, la viande contient des stéroïdes et des antibiotiques, qui à long terme peuvent causer des problèmes de santé aussi graves que le cancer. Être végétarien diminue les risques de développer certaines maladies comme l’obésité, le diabète et les maladies du cœur. Aussi, la viande est difficile à digérer comparativement aux végétaux. Un régime végétarien te permet donc de te sentir plus légère et en forme.

Source image couverture : Pexels 
-->
Un article de
Roodeline Lazard's Avatar
Roodeline Lazard

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

 Mes jumelles ne seront pas pareilles et c'est correct