Mode & Beauté Style de vie

Le mois d’octobre ne veut pas seulement dire Halloween, mais c’est aussi le mois de la sensibilisation au cancer du sein. Le mois en rose communément appelé. Au Québec, environ 6000 femmes sont diagnostiquées chaque année et près du quart en décéderont.

Afin d’aider le plus de femmes possible à traverser cette épreuve difficile et de les aider à retrouver leur féminité, elles peuvent avoir recours à une reconstruction de l’aréole en maquillage paramédical. Les seins sont une partie importante du corps pour les femmes et après une chirurgie, il peut s’avérer difficile d’accepter cette perte.

En fait, après la mastectomie, plusieurs femmes se retrouvent sans mamelon ou aréole. Pour ceux et celles qui ne sont pas habitués à l’emploi de ce terme, l’aréole est en fait la zone de peau circulaire pigmentée qui entoure le mamelon. Suite à ces moments difficiles, elles souhaitent se réapproprier leurs corps étrillés par la maladie. Une étape importante et nécessaire de la reconstruction physique pour la vie des femmes atteintes de cette maladie. Selon la Fondation du cancer du sein du Québec, 7% à 15% des québécoises décident de faire une reconstruction mammaire.  On rapporte aussi que les principales motivations pour une reconstruction de ce genre sont pour combler la perte d’un sein, pour éviter d’avoir à porter une prothèse externe, l’envie de se sentir plus désirable et à l’aise dans son corps, pour varier sa garde-robe, mais aussi pour en oublier le cancer.

photos du salon d'esthétiqueSource image : Facebook

Les médecins ne sont pas nécessairement qualifiés pour faire ce genre de processus étant donné que le côté esthétique est un peu négligé de leur part. C’est pourquoi on retrouve l’utilisation de cette technique de tatouage cosmétique dans les salons d’esthétisme, notamment au salon La Parfaite Imparfaite situé sur le boulevard Lacombe à Repentigny. Geneviève Giroux, une de nos collaboratrices, en est la propriétaire. La reconstruction des aréoles ne serait pas quelque chose de douloureux, mais peut prendre du temps. Tout va dépendre de la texture de la peau en question.

Pendant tout le mois d’octobre, le salon vous propose quatre soins « en rose » spécialement créés pour la cause. Des dons seront aussi amassés pour la Fondation du cancer du sein.

Vous pouvez aussi vous offrir un facial holistique au quartz rose, d’une pédicure dans un bain de lait de rose et d’un tatouage semi permanent des lèvres.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter leur page Facebook ainsi que leur site web. 

Si vous connaissez une femme qui vie présentement cette épreuve, proposez-lui ce salon! Plusieurs bénéfices en seront tirés.

Source image de couverture : Facebook 
-->
Un article de
Florence Lyonnais's Avatar
Florence Lyonnais

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

5 façons de passer à travers un licenciement