Bouffe Faits Vécus

Aujourd’hui, je t’écris à toi la gourmande. Oh oui, tu lis le mot gourmande et tout de suite tu te sens interpellée, alors prends le temps de me lire parce que c’est à toi que je m’adresse.

(À lire: Savez-vous quoi manger avant votre entraînement?)

Aujourd’hui, j’écris à celle pour qui manger est réellement la chose qu’elle préfère dans la vie. ( Sans blague là). Ne te sens pas coupable, je suis aussi comme toi. Manger, c’est réellement mon passe-temps préféré. Je m’assume complètement. Il n’y a aucune honte à ça, c’est un plaisir de la vie.

Source image: Giphy

Quand? Et bien chaque fois que j’en ai l’occasion, il n’y a pas de mauvais moment pour manger. Et oui, il y a toujours une petite place de plus dans ce bedon-là pour une crème molle même si je suis pleine.

Est-ce que toi aussi tu es comme moi, dans le sens où manger supplante tout le reste ? Exemple, aller prendre un verre pour toi c’est vraiment moins palpitant que d’aller manger au restaurant. Moi, on dirait que je suis triste de dépenser pour de l’alcool, je suis vraiment plus excitée d’attendre ma bouffe que d’attendre mon rhum & coke. Oui, non ?

Non, mais on s’entend. Aller bruncher, est-ce qu’il y a quelque chose de plus réconfortant? Le dimanche aller déjeuner c’est juste comme le bonheur. C’est tannant parce que je suis dépendante ; oeufs bénédictines, le déjeuner du bucheron, crêpes… Je penche souvent pour le salé, mais chaque fois, j’aimerais tout prendre. Et là, tu as toujours l’amie qui en laisse beaucoup et toi, même si tu n’es plus capable, tu finis son assiette parce que oui, tu es la grande gourmande. Wo, wo, wo. Il reste des petites patates ici, donne-moi ça, toi. Ce n’est pas vrai que c’est la poubelle qui va gober ça.

Source image: Giphy

Et hum, oui toi la gourmande. Si comme moi, t’es impossible comme genre t’es rendue niveau 100 en termes de gourmandise. Tu t’es surement rendue malade à force de trop manger parce que c’est ça, tu ne résistes à rien. Ça arrive, mais pas trop souvent svp. Faut quand même faire attention parce que dans ce temps-là, manger n’est plus synonyme de plaisir. #Woops.

Bon, je pense déjà à mon souper de ce soir. En tout cas, avec cet article, ma gourmande, je voulais juste te dire que c’est correct de l’être, t’es pas toute seule. Je t’aime ma gourmande, je suis solidaire avec toi.

Source image de couverture: Unsplash

-->
Un article de
Angélique Caron St-Pierre's Avatar
Angélique Caron St-Pierre

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

La vie d'entrepreneure : partir la journée du bon pied