Mode & Beauté Style de vie

Dans les dernières années, le terme « hypersexualisation » est revenu à maintes reprises. Eh bien, on en parle encore aujourd’hui avec la sortie de la plus récente campagne publicitaire de Garage pour sa nouvelle collection Nuits électriques. Depuis hier soir, la compagnie de vêtements est fortement critiquée, tant pour son choix de mannequins et l’hypersexualisation que pour sa collection et la publicité en soi.

GRG_SUM19_Festival_Editorial_Desktop-Rasterize_FR_0vSource image : Garage

**Pour voir la publication originale, clique ICI**

Effectivement, il est étrange que Garage ait choisi de montrer deux jeunes femmes en bikini pour présenter la collection Nuits électriques, qui doit représenter l’ambiance et l’engouement autour des festivals. En fait, l’édito de la collection se lit comme suit : « Quand il y a de la musique, l’ambiance est magique! Danse toute la nuit avec notre collection de festival urbaine mettant en vedette du fluo et des tendances rétro des années 80. » Alors, pourquoi présenter les mannequins en maillots de bain plutôt que dans les vêtements mêmes de la collection ? C’est une question que plusieurs internautes ont semblé se poser à la suite de cette parution, vu les nombreux commentaires « négatifs ».

Le commentaire suivant, accompagné du mot-clic #hypersexualisation, a davantage retenu mon attention et résume bien le conflit autour de la publication :

« Garage, tu as été mon premier magasin préféré. Dès l’âge de 12 ans, j’affichais fièrement l’étoile qui était sur tous mes vêtements. J’en étais à mes premiers achats de vêtements sans mes parents. De toute évidence, j’adorais les publicités de ma marque chouchou. J’en mettais sur les murs de ma chambre, sur les pages de mon agenda… À cet [âge là], j’étais une jeune adolescente qui voulait être exactement comme [la] modèle sur la photo. Cela dit, je m’inquiète pour les jeunes filles d’aujourd’hui. Je m’adresse à toi, mon cher Garage, crois-tu vraiment que cette image hypersexualisée véhicule une image [positif] pour les jeunes filles? Garage, reviens à tes racines. »

promotion GarageSource image : Garage

 

On peut voir les abonnés s’enflammer davantage avec les commentaires suivants :

« Vraiment [décue] de votre publicité. Ce n’est aucunement un habillement de festivals pour des jeunes adolescentes. Quel message voulez-vous envoyer à votre clientèle? #boycottgarageclothing. C’est vraiment n’importe quoi! @garageclothing ». 

« Dégradant ! J’aurais honte de faire une telle campagne de pub ! C’est qui votre public cible ? »

Justement, sachant que le public cible de garage est les jeunes filles de 14 ans, c’est surprenant que Garage ait opté pour cette campagne publicitaire. 

En plus de crier à l’hypersexualition, les abonnés du compte se disent choqués par le manque de diversité dans le choix des mannequins. En effet, ils trouvent qu’il n’y a pas assez variation en ce qui a trait au physique des mannequins et aimeraient voir plus de formes et de diversité.

« Would love to see more diversity from you »

« Come on. Really [disapointed] »

« I want to see a diverse group of models!!! Curves and fat!!! »

Toutefois, il faut mentionner aussi que certains abonnés ont adoré la collection et ont laissé des commentaires positifs sous la publication. J’imagine que c’est donc partagé. Pour vous donner une idée, pour l’instant la publication a récolté 3 417 mentions j’aime et 36 commentaires.

Selon moi…

Personnellement, je crois seulement que Garage est passé à côté de son identité et de son essence habituelles. Toutefois, la compagnie a certainement déçu quelques fidèles. Ayant moi-même été très longtemps une cliente régulière de la boutique, j’ai aussi été surprise du choix de photographie utilisé dans cette publication. Sans oublier la mauvaise utilisation du maillot de bain dans ce contexte. Je m’explique : je n’ai jamais pensé me rendre au Festival d’été de Québec en maillot de bain et je n’imagine pas non plus une jeune fille de 14 ans le faire… Bon le but était peut-être seulement de faire parler et donc de faire un bon coup marketing. Pour ma part, je leur laisse le bénéfice du doute. Sinon, ce n’est peut-être qu’un faux pas de la part de la compagnie et une petite sortie de route. Peut-être essaie-t-elle seulement de suivre la génération vieillissante à vue d’œil ?

Cependant, ce que je trouve étrange également dans cette affaire c’est que Garage n’ait pas encore répondu à aucun de ces commentaires, soit dans le but de corriger le tir ou encore d’apporter une explication sur ce choix.

Et vous, que pensez-vous de cette publication de Garage ?

-->
Un article de
Alex Gonthier's Avatar
Alex Gonthier

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Qu’est-ce qu’on fait ce soir ? Une tonne d'activités originales à faire en couple ou entre amis!