Faits Vécus Sport & Santé

Ces temps-ci, on s’entend que la pluie, elle nous gâte. L’ami le ciel, il en a gros sur le coeur, faut croire. Beaucoup, beaucoup de peine. Faut que ça sorte, hein. On ne peut rien faire.

On subit cette température maussade, terne et ennuyeuse. On s’ennuie du soleil et de son énergie, c’est dur le mois de novembre. Un beau gris qui donne toujours le goût de sortir.

Et Hop; vive la vie. Woups. Peut-être pas.

Le scénario c’est plutôt; je me lève et je regarde dehors. Ah, ça ne me tente pas de sortir. J’aimerais rester dans mon lit toute la journée. Svp. Merci. Cette offre est-elle acceptée? Non, tu dois aller travailler ma grande parce que toi tu n’as pas gagné au Banquier. Ah merci la réalité de me remettre à ma place un peu.

Source image: Giphy

Tu te recouches dans le lit et la pluie réussit à te rendormir parce que c’est clairement comme une berceuse. Tu te relèves en sursaut en étant obligé de tout faire à la course. Sérieusement?

Moi, si je pouvais, je resterais le reste du mois à manger des toasts au beurre d’arachides juste pour ne pas sortir. Je dis ça, mais ts’é tu t’arranges pour les assaisonner différemment et ça passe là. Par exemple, la première semaine tu mets juste du beurre d’arachides, la deuxième tu rajoutes du miel par dessus, la troisième tu mets de la confiture et la quatrième et bien humm tu manges juste du pain parce que tu sens qu’un retour aux sources ferait du bien.

Ts’é le gros mode de vie là ; je survis et je change mon répondeur pour : « Bonjour, vous avez bien rejoint Angélique, elle est présentement indisponible pour le moment puisqu’elle est rendue à la fin de l’épisode 8 de la saison 2 de Stanger Things et TU la déranges, bye. »

Source image : Giphy

En plus, ça ne te tente même plus de te mettre belle ; le style il prend le bord en novembre. Une chance que les gros chandails de laine sont à la mode parce que sans ça, je paniquerais chaque matin. Parfois, tu réussis à te concocter un look quand même pas pire, mais les bottes de pluie, ça gâche.

Grrrrr. Éternel recommencement.

Non, mais quand même aujourd’hui je ne veux pas te rendre plus dépressive parce que la pluie a déjà joué son rôle pour ça. Non, non. La pluie j’pense qu’au fond, il faut apprendre à l’aimer et à l’intégrer dans notre vie. Viens ici petite pluie, c’est l’heure des compliments, c’est l’heure de te donner un peu d’amour.

La pluie, elle permet d’apprécier notre chez-soi. N’est-ce pas? Elle nous permet justement de prendre ces moments de détente ; émissions, bains, lectures. S’il faisait soleil sans arrêt et bien nos émissions, on les écouterait quand? La pluie, elle nous permet ça. Un temps d’arrêt.

Voilà un peu de positif. Il y en a toujours quand on creuse un peu dans le carré de sable.

Bonne toast au beurre d’arachides à tous là.

Source image de couverture: Unsplash

-->
Un article de
Angélique Caron St-Pierre's Avatar
Angélique Caron St-Pierre

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Ani & moi… loin du féminisme