Style de vie

Je suis née, j’ai grandi et je vis encore dans le même patelin de pays qu’est Repentigny! Il y a eu quelques écarts de parcours dont un 6 ans dans la charmante ville de Québec, mais je suis une fille de 450.

rive-nord, repentigny, banlieue de montréal

Je ne suis pas du tout contre la grande ville et le fameux 514, mais j’aime bien résider sur la rive Nord. Je ne suis pas une sorteuse, une fêtarde ou une «[email protected]». Il y a des avantages et des inconvénients dans les deux cas, j’en conviens. J’habite, je m’entraîne, je travaille et ma famille vit dans un rayon de 10 kilomètres, ce qui m’empêche de voir le plus gros inconvénient de la rive Nord: le trafic pour se rendre sur l’île et sortir de l’île. Il est certain que pour les petites soirées mondaines, il y a un plus grand choix de lieux, de restaurants, mais j’ai tout autant de coups de cœur sur la rive Nord de Montréal. Nous avons de bons restaurants, bars, micro-brasseries, cafés-brûleries. Des endroits pour se dégourdir aussi: des lieux de villégiatures, de plein air, des parcs, un vaste choix de monts pour des randonnées pédestres et de nombreuses activités allant de la planche à pagaie à l’escalade. Nous sommes choyés autant pour les activités hivernales que pour les activités estivales.

rive-nord, repentigny, banlieue de montréal

On a des endroits pour faire aller notre côté artistique comme la peinture sur céramique, des ateliers de couture, des conférences avec des artistes d’ici, des activités de coloriage de citrouilles à l’halloween ou de décorations pour Noël, bref il y en a de toutes sortes. Nous avons un éventail de choix et de plus en plus, les gens se décentralisent du centre-ville pour ouvrir pignons sur rues dans les régions. C’est amusant de découvrir et d’encourager les compagnies d’ici, de visiter les agriculteurs et de repartir avec un grand panier de fruits ou légumes de l’endroit. Pour certains, c’est plus de repartir avec des bonnes bouteilles de vin, cidres ou bières. Chacun ses centres d’intérêt.

rive-nord, repentigny, banlieue de montréal

Les festivals, les petits bars offrant des spectacles, les humoristes de la relève qui viennent faire des prestations en région… Ça finit souvent par faire des soirées mémorables et peut-être mieux qu’un spectacle impersonnel dans un grand théâtre.

Pour le plein air, alors on a pas mal plus de choix de petites buttes à grimper que le Mont Royal. Il y a aussi plusieurs cours d’eau ou lacs pour y faire des sports ou loisirs aquatiques.

Moi, j’aime ma petite campagne, je suis bien loin des fermes/fermettes et des terrains qui se répandent sur des hectares et des hectares, mais j’apprécie que le voisin ne voit pas toujours dans ma cour arrière si l’idée te vient de te faire bronzer sans démarcation de bikini!

rive-nord, repentigny, banlieue de montréal

rive-nord, repentigny, banlieue de montréal

Il y a des pour et des contre d’habiter sur la Rive-Nord, ou la Rive-Sud de Montréal. Après avoir rédigé ma liste et regardé ce qui pèse le plus dans la balance, mon choix s’est arrêté sur la Rive Nord! J’adore l’énergie qui s’y retrouve, tu peux te permettre de sourire aux passants sans te faire prendre pour une folle. Dire des bonjours et réussir une fois sur deux à te faire répondre bonjour en retour.

 

J’aime courir sans devoir m’arrêter à toutes les deux minutes, sur un coin de rue, attendre que la lumière change au vert ou que le petit piéton clignotant s’allume.

Je n’ai peut-être pas de «bagelerie», de pâtisserie, de boulangerie, de petits café, de bars à tous les coins de rue, mais ça me va: j’ai mes endroits préférés et j’y vais quand bon me semble, sans trafic ni problème de stationnement.

rive-nord, repentigny, banlieue de montréal

Nous pourrions débattre longtemps sur les bienfaits d’habiter Montréal et ceux d’habiter la banlieue. Je ne peux comparer, car je n’ai jamais habité à Montréal, mais je peux vous parler longtemps de ma petite ville de Repentigny. Je l’ai vu grandir, elle se diversifie, s’améliore année après année avec de nouvelles boutiques, de nouveaux restaurants, de nouveaux festivals, une salle de spectacle prochainement qui pourra attirer son lot de visiteurs. L’île Lebel, les sentiers de la presqu’île et les nombreux parcs un peu partout sur le territoire font de la ville un endroit où il est possible de prendre l’air avec un beau décor. La ville est de plus en plus festive avec le festival Feu et Glace, l’Octoberfest, le Rendez-vous estival de Le Gardeur, mon festival et la Fête de la Famille.

Bref, avec un calendrier d’activités sportives et récréatives, un agenda culturel bien rempli, le centre d’art Diane-Dufresne, le centre Créalab, l’espace culturel, le centre aquatique Jacques-Dupuis; on ne peut pas s’ennuyer à Repentigny. Vous n’avez qu’à consulter le journal hebdomadaire Hebdo Rive-Nord et vous pourrez remplir votre agenda d’activités et de sorties sans problème.

Je vous invite à sortir de la grande ville et venir me voir à la campagne!

-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

The Crown : une série luxueuse à voir!