Ça fait quelques mois qu’on se connaît, lui et moi. C'était une rencontre assez banale dans un bar de Montréal. Il est un ami de l’ami d’un ami.

À la fermeture du bar, cette soirée-là, on s’est retrouvés dehors et on s'est volés un petit baiser. Je suis finalement rentrée de mon côté même si lui en aurait voulu plus.

On s'est reparlés, mais je sentais que c'était mieux que je me retienne de créer plus avec lui.

Parce qu'en fait, ce garçon, c’est tout ce que je n’apprécie pas d’habitude, pourtant je sentais une énorme attraction.

On me dit qu’il est en couple. Il me dit le contraire.

Je suis sur la défensive, je me protège. J’aurais dû continuer dans cette direction… On prévoit tout de même de se revoir.

Donc, un mercredi, il me dit qu'il vient me voir.

Je me prépare, la petite boule au ventre, un peu excitée. Cinq, dix, quinze minutes plus tard : RIEN. J'envoie un premier message, puis un deuxième. Il ne s’est jamais pointé.

Est-ce que j’aurais du arrêter là ? Oui! Est-ce que je l’ai fait ? Malheureusement, non.

Quelques semaines plus tard on s'est parlés de nouveau. Je suis allée chez lui. Toujours hésitante, je refuse ses avances, mais je lui propose qu'on se voit dans les deux jours qui suivent pour passer la nuit ensemble. Il devait me rejoindre après sa soirée… Mais vous connaissez sans doute la suite, n’est-ce pas ?! Il n’est bel et bien jamais arrivé.

Pas d’explications, pas d’excuses, rien! J’en ai eu mal au cœur. Je n’avais pas d’attache amoureuse pour ce garçon à ce moment là, mais l'image que j'avais de moi n’était que de la mer*** en boîte.

Quelques semaines plus tard je reeeetourne encore vers lui. Et là, toi qui me lis, tu dois te demander si je suis vraiment sérieuse ou à moitié folle. Bref, visiblement, je n’apprends pas encore de mes erreurs.

Donc, je suis retournée vers lui. J’le sentais bien cette fois. Ha-ha-ha la bonne blague. Nous nous sommes écrits quelques semaines avant de nous revoir.

Jour J, il vient réellement me voir. Wow, il a tenu à sa promesse.

Il me trouve des excuses pour les autres fois. Je le crois, ou fais semblant de le croire. Nous couchons ensemble.

Bien sûr, il ne peut pas rester dormir. Il s'est occupé à dénicher une bonne excuse. Il me promet tout de même plusieurs fois qu’on se reverra.

Durant la semaine qui suit, je tente de le voir. Il a toujours quelque chose d'autre à faire.

Il finit par accepter de me voir et qu'on passe la nuit ensemble. Plusieurs fois je lui demande de me rassurer qu’il viendra et il me répond que oui. Une heure avant d’arriver il me dit encore « oui ». Je me prépare, je fais à manger, je fais le ménage dans l'appartement pour qu'il soit tout beau. Je suis toute contente.

Encore une fois, tu imagines bien la suite! Il n’est jamais arrivé le petit cr*ss. Il ne m'a plus répondu et m’a même bloquée sur Instagram.

Silence radio.

Aujourd’hui je suis triste, fâchée. Je ne sais pas si je le suis plus envers moi-même ou envers lui.

Je préfère rester anonyme, car j’ai honte.

Comment peut-on manquer de respect de cette façon à une personne ?! Je mérite mieux, je n’en doute pas, ou serait-ce ce que je veux m’obliger à croire ?

Karma, je souhaite que tu t'occupes bien de lui.

Source de l'image de couverture : Unsplash

Les plus populaires

Accueil