Faits Vécus

Je dois l’avouer, je suis un peu jalouse de voir les gens qui ont trouvé LEUR personne. C’est tellement difficile de trouver une personne avec qui la connexion se fait presque immédiatement. Je pense sincèrement que chaque personne désire avoir quelqu’un dans leur vie avec qui elle peut partager ses petits moments de bonheur, de tristesse et parler de ses inquiétudes. Je trouve que c’est difficile maintenant de s’ouvrir aux gens et de voir leur vraie essence, leur vraie nature.

Les moments les plus puissants et les plus beaux dans une vie sont lorsque la personne devant toi est tellement confortable avec toi et qu’elle te montre la vraie version d’elle-même. Les meilleures conversations sont celles où l’on peut réellement entendre et comprendre ce que la personne pense et ressent. Quand je parle avec quelqu’un, j’ai simplement envie de lui dire: « parle-moi de toi. Parle-moi de ton passé, de tes batailles, de tes accomplissements. Parle-moi de tes plus grandes inquiétudes et de tes véritables sentiments. » C’est tout ce que je souhaite. Mais, malheureusement, de nos jours, je trouve que c’est difficile d’avoir une personne dans notre vie avec qui on peut avoir ce genre de conversations en toute honnêteté, vulnérabilité et humilité.

Je me souviens, au secondaire, les gens me disaient: « wow, tu connais beaucoup de personnes. Tu as beaucoup d’amis, tu es chanceuse. » Ces gens-là, je les croisais, je les connaissais de nom et de visage, mais notre relation se résumait simplement à cela. Je préfère avoir UNE personne avec qui partager une chanson que je viens d’entendre et que j’adore plutôt que de connaître plusieurs personnes et de ne pas pouvoir partager mes trouvailles et mes passions avec celles-ci. Je préfère avoir une personne avec qui débattre sur des sujets qui nous passionnent dans la vie.

deux personnes de dos qui discutentSource image: Unsplash

J’ai lu quelque part une phrase qui disait que tous les êtres humains sont différents et pareils en même temps, sur certains points. En lisant cette phrase, je me suis dit qu’effectivement, tous les êtres humains veulent être aimés. Tous les êtres humains sont faits pour interagir avec les autres. Les conversations les nourrissent, les font se développer et font en sorte qu’ils peuvent être une meilleure version d’eux-mêmes.

Tout ce que je veux, c’est d’avoir une personne qui va me lire ou m’écouter quand je suis anxieuse par rapport à un événement dans ma vie et qui va être fière de moi peu importe ce que j’accomplis. J’ai envie d’avancer avec cette personne et si jamais l’une de nous deux doit reculer, que ce soit par choix ou non, j’ai envie que l’autre soit présent pour la soutenir et soit prêt à avancer avec elle lorsque ce sera le temps.

J’ai envie d’avoir une personne avec qui je vais me sentir chez moi. Peu importe ce qu’il se passe, je vais savoir qu’elle sera là au bout du compte et je pourrai aller la voir pour me sentir mieux. J’ai envie de pouvoir vivre le beau et le moins beau de la vie tout en ayant quelqu’un qui écoute et qui essaie du mieux qu’il peut de comprendre. On n’a pas toujours les bons mots pour réconforter quelqu’un, mais j’ai envie d’avoir une personne qui essaie, qui fait l’effort.

J’ai envie de passer des soirées à écouter des chansons et à parler de sujets qui nous passent par l’esprit. J’ai envie de ne pas avoir peur de parler et de dire ce que je pense avec quelqu’un qui accepte de s’ouvrir autant que moi j’accepte de le faire. Je n’ai pas nécessairement envie que ce soit toujours simple, mais je veux que l’amour et le respect entre nous deux soient basés sur quelque chose de vrai.

deux filles sur les balançoires qui rientSource image: Unsplash

J’ai envie d’être le premier choix de quelqu’un et qu’il soit le mien aussi.

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Marisa Rasteiro's Avatar
Marisa Rasteiro

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Lever le voile sur le fameux métabolisme de base