Faits Vécus Style de vie

Souvent, mes amis me demandent ce que ça fait d’être ambassadeur pour Ubisoft Canada. Ils veulent savoir quels en sont les avantages et qu’est-ce que j’en retire de cette expérience. J’ai donc eu l’envie de partager mon expérience pour ceux et celles qui se le demandent.

Tout d’abord, commençons par le commencement. Au début de cette année, j’ai reçu un courriel me demandant si je voulais faire partie d’un programme d’ambassadeur pour Ubisoft. On me disait que selon ce les trucs que je partageais sur les réseaux sociaux, j’avais un grand intérêt pour les jeux vidéo. Je dois avouer que c’est plutôt vrai que j’aime partager ma passion avec les autres. En tant que membre de la guilde (si j’accepte d’en faire partie), j’aurais accès à plusieurs privilèges. Parmi ceux-ci, j’aurais un accès privilégié aux coulisses d’Ubisoft, des codes de téléchargement pour des jeux, une exposition sur les réseaux sociaux, etc.

Salle de presse d'Ubisoft MontréalSource de l’image: Ubisoft Montréal

Honnêtement, je n’étais pas convaincu si ce courriel était légitime ou non. Toutefois, quand j’ai eu une rencontre avec un consultant d’une firme de relation publique et d’autres futurs candidats et candidates pour la guilde, j’ai compris que c’était du sérieux (surtout quand ils m’ont présenté le contrat à signer). Lors de la réunion, nous étions une dizaine, provenant de partout au Canada. Ils nous ont expliqué à quoi consisterait notre boulot si on voulait se joindre à la guilde. Alors à ce moment, j’ai accepté de faire partie de la guilde d’Ubisoft Canada.

En étant membres de la guilde, nous obtenons gratuitement de la marchandise provenant d’Ubisoft, tels que des vêtements, des jeux, etc. Comme cadeau de bienvenue, ils m’ont offert le jeu Immortals Fenyx Rising sur la Nintendo Switch. J’avoue que c’est toute une opportunité d’avoir un jeu gratuitement, alors que les autres personnes le paieraient au plein prix. Alors, en tant qu’ambassadeur d’Ubisoft, mis à part d’avoir le jeu en ma possession, je devais partager le fait que j’aille reçu ce jeu en cadeau. J’ai aussi partagé plusieurs stories sur Instagram du gameplay du jeu, tout en faisant la promotion d’Ubisoft Canada.

Plusieurs captures de jeux développés par UbisoftSource de l’image: Facebook

Évidemment, il y a des embargos à respecter. Dans le cas de ce jeu, il était déjà publié lorsque je l’ai reçu en cadeau. Donc, je pouvais partager tout ce que je voulais et quand je le voulais, tout en respectant un code d’honneur. Mais récemment, ils nous ont offert le jeu Assassin’s Creed Valhalla, ainsi que l’expansion (DLC) : The Siege of Paris (Le siège de Paris). On a eu l’opportunité d’essayer l’expansion quelques jours avant la sortie officielle. Il fallait donc respecter plusieurs embargos. Par exemple, à partir d’une telle date, on avait le droit de révéler qu’on avait le jeu en notre possession, de raconter notre expérience, etc. Par la suite, il y avait une autre date à respecter avant de pouvoir montrer du gameplay aux autres joueurs. Donc, même en étant ambassadeurs, nous devons tout de même suivre des règles strictes à la lettre.

Un autre avantage à faire partie de la guilde d’Ubisoft est le fait de pouvoir interagir avec d’autres membres de la communauté. Ce faisant, on peut faire de nouvelles connaissances et partager nos différentes expériences. Il est fortement recommandé de se suivre mutuellement sur les réseaux sociaux et à avoir un engagement avec leur contenu. De plus, certaines personnes font du streaming sur Twitch et publient des vidéos sur Youtube. Si je souhaite commencer à publier du contenu sur l’une de ces plateformes, je peux demander différents conseils aux autres membres afin que mes vidéos soient de la meilleure qualité possible et que le contenu soit adéquat.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Michel Bélanger (@jmb.jym)

Cela fait seulement quelques mois que je suis ambassadeur pour Ubisoft Canada. Je dois dire que c’est quelque chose qui me plait bien. Je n’ai pas à me forcer à faire quoi que ce soit, mais je trouve ça bien de pouvoir partager mon expérience avec les personnes qui me suivent sur les réseaux sociaux. Ce qui est agréable aussi, c’est la possibilité d’essayer des jeux et de partager du contenu sur les réseaux sociaux. J’ai déjà hâte de voir quelles seront les prochaines surprises que je vais avoir de la part d’Ubisoft Canada. Et lorsque la pandémie sera terminée, il y aura probablement d’autres opportunités qui s’offriront à moi!

Source de l’image de couverture: Ubisoft Saguenay
-->
Un article de
Jean-Michel Bélanger's Avatar
Jean-Michel Bélanger

Après avoir écrit ses pensées pendant plusieurs années sur son mur Facebook, Jean-Michel a décidé de rejoindre Le Cahier afin que ses idées et ses...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Et si je mourais dans cette ambulance?