Style de vie

Je n’aime pas rien faire. Par là je veux dire : Je suis incapable de m’asseoir et de regarder la télévision pendant des heures. Je suis incapable de rester assise à ne rien faire. Une fin de semaine complète à la maison en pyjama? Non merci, ce n’est pas pour moi.

Je suis présentement en congé de maternité mais bébé n’est pas encore né. C’est mon deuxième enfant et malgré cela, je me retrouve déjà à m’ennuyer à la maison. Mon ménage, ma vaisselle, mon lavage, tout est fait. J’ai lu plusieurs livres, je me suis rattrapée sur des séries télévisées et je suis à jour dans mes abonnements Youtube. Ça fait une semaine que j’ai cessé de travailler et je m’ennuie déjà.

rien faireSource : Pixabay

Je suis incapable de rester plus qu’une heure au spa. J’ai besoin de bouger mais surtout de pouvoir parler. J’ai trouvé ma semaine à Cuba incroyablement longue. Oui, il y a des excursions à faire, mais une semaine à manger, dormir, boire et faire de la plage, ce n’est assurément pas pour moi. Binge watcher une série sur Netflix pendant mes journées de congé? NON. Incapable. Faire la grâce matinée jusqu’à midi? Je ne me rappelle même pas la dernière fois que je l’ai fait (pas parce que je ne pouvais pas, mais parce que je ne voulais pas).

Mon cerveau roule toujours et ma soif de découverte n’arrête jamais. Ce n’est pas pour rien que je fais de l’insomnie chronique, mon cerveau a besoin d’être occupé. Le maximum que je peux supporter de rien faire, c’est une soirée de temps.

Je suis pas mal certaine de ne pas être la seule dans ma situation. Et je sais qu’au contraire, plusieurs personnes rêveraient d’être à ma place pour pouvoir profiter du temps libre à ne rien faire. J’ai d’ailleurs plusieurs amies qui essaient de me convaincre que c’est le meilleur moment de ma vie et qu’elles sont jalouses. Si je le pouvais, je leur donnerais volontiers mon temps à ne “rien faire”.

Parfois je me sens mal lorsque je n’ai rien fait de ma journée. J’ai besoin d’avoir fait quelque chose de productif, d’utile ou de nouveau. Mais les gens ont de la difficulté à comprendre que quelqu’un soit incapable de ne rien faire.

Il y a quelques années, j’ai pris des ateliers de méditation, des cours de yoga et j’ai aussi essayé le Taïchi. Ce que ça m’a apporté? Un grand sentiment de frustration parce que tout le monde arrivait à se concentrer et à mettre son énergie là-dessus alors que moi je n’arrivais pas à décrocher.

J’ai maintenant fait la paix avec ma personnalité : ” Je n’aime pas rien faire.” Je suis incapable de rien faire. Et je m’assume.

-->
Un article de
Marie-Ève Lévesque's Avatar
Marie-Ève Lévesque

Marie-Ève est passionnée de la vie, des Arts, de la découverte et du maquillage. Étant une vraie girouette, elle n’arrive pas à prendre un seul...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les 7 raisons pour lesquelles la chaise berçante est un MUST dans ta vie de maman !