Faits Vécus

Quand j’étais petite, je me faisais tout le temps dire, sûrement comme vous, que «tu vas voir à un moment donné, le temps se met à passer si vite». «LOL, sympathoche grand-maman de m’avertir, mais comment le temps peut passer plus vite que ça? Trop pas rapport! Le temps s’écoule troooooop lentement sérieux.»

Finalement, ma grand-mère, elle savait bien ce qu’elle disait (Pas comme les fois où elle me tag dans des publications Facebook de niaisage de «si je ne partage pas la photo je vais tomber malade et mourir sur le champ», style chaîne de lettre quand j’avais 9 ans). Ben oui, le temps passe vite en titi t’as raison Grand-maman. Même que, le temps, c’est Flash McQueen finalement.

temps vie vite relaxer respirer Source image: Unsplash

C’est tellement quétaine, mais tellement vrai. On court constamment après notre temps. C’est quoi cette affaire-là du temps qui passe plus vite au juste? Un jour tu pognes le «virus-temps-qui-passe-trop-vite » à tes 20 ans et tu restes pogné avec à la vie à la mort? Hier, il neigeait, je me plantais sur la glace, les deux founes à terre. Je devais déneiger pis passer la gratte dans mes vitres de char, le «defrost» dans le tapis. Pis là, j’ai cligné des yeux, canicule et piscine à volonté. Après, je me réveille le lendemain, pis quatre filles de mon entourage attendent des bébés. Le pire dans tout ça, c’est que deux minutes plus tard, leurs enfants sont en train de COURIR dans le salon!!! Pis bien sûr, en plein milieu de l’été, j’ai déjà une liste d’idées de cadeaux de Noël dans mon cell pour mes proches, parce que, ben, Noël, c’est DEMAIN finalement. Pis je tombe dans le jus dans le centre commercial bondé de monde parce que je ne me suis pas assez prise d’avance, tout ça parce que j’ai pogné le maudit «virus-temps-qui-passe-trop-vite», (ou parce que je manque d’organisation, peut-être les deux!). Assez étourdissant merci.

Ce qui est  poche avec ça, c’est que le maudit temps qui passe, ben il.ne.revient.pas. Les moments s’enchaînent et ça ne finit plus de débouler. Alors mes trois petits conseils de grande sage du temps (pas vraiment sage) :

1) Respire, parce qu’on est pas si pressé que ça à courir après notre temps, c’est même pas une course la vie. Essaie donc d’éliminer les choses qui te font PERDRE TON TEMPS, tant qu’à y être! Bye bye distraction inutile (Cellulaire??!!). Salut respirations qui font en sorte que je me calme les nerfs.

breathe respirer relaxer détendreSource image: Unsplash

2) Profite, pense à rien d’autres que de profiter, parce que ces moments-là ne reviennent pas et ils sont sûrement importants. Profite, profite, profite!!!

3) Organise ton horaire, pour pouvoir profiter justement, et aussi pour ne pas te rendre aux promenades St-Bruno en crise d’anxiété générale à te faufiler entre les dizaines de milliers de millions de personnes qui sont aussi en crise d’anxiété générale à la recherche de cadeaux de Noël.

Finalement, si tu croises le «virus-temps-qui-passe-trop-vite» au coin de la rue, demande-lui donc s’il a dans son cercle d’ami-virus un «virus-forfait-illimité-de-temps» à me refiler pour que je puisse respirer un peu et profiter tranquillement des belles choses! SVP!

Entre temps, je vais aller voir les enfants de mes amies qui doivent déjà être rendus à se promener en scooter à l’heure qu’il est.

-->
Un article de
Jessica Napert's Avatar
Jessica Napert

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

5 endroits pour des activités plein air gratuites ou à moins de 10 $