Faits Vécus

J’ai envie de te parler. J’ai envie de te voir. J’ai envie de te sentir en moi une fois de plus. J’ai envie de te faire sentir les papillons et l’anxiété des premiers soirs. Te rappeler c’est quoi vouloir impressionner quelqu’un que tu as déjà impressionné. Pas avec de grandes choses, je ne te dis pas que je vais t’amener à Paris dans mon jet privé pour te faire sentir la flamme des premiers contacts. Je vais plutôt recommencer à te faire sentir bien avec une personne qui t’a déjà fait sentir bien. Je vais te faire revivre les rires à 3h du matin pour tout et rien, les discussions sur le bord de l’oreiller sur le passé, le futur. Te faire sentir bien dans le présent. Te faire sentir bien. C’est ça que je cherche.

Je veux que tu comprennes que tu n’as aucune pression. Tu peux me dire non, tu peux m’éviter quand tu me croiseras la prochaine fois qu’on se croisera dans ce bar. Mais sache que je ne peux pas résister. C’est trop facile de vouloir te faire plaisir. Ça ne prend pas grand-chose et je sais que tu seras comblé. Laisse-toi tenter. Laisse l’odeur des repas réconfortants de mes paroles te faire sentir en confiance. Laisse-moi te prouver que j’ai changé et que cette fois-ci, c’est la bonne. Pardonne mes erreurs du passé, celle qui ont fait que j’ai cru, pendant un moment, que toi et moi, notre futur était seulement une idée fougasse. Pardonne la jeune moi de ses crises et de ses manques de tact. Cette même personne veut te pardonner de tes actes. Elle croit en toi. Elle essaie tant bien que mal de comprendre tes agissements. C’est fou parce que, bien franchement, ce sont des actes qui sont habituellement des gros turn off. Mais pas avec toi.

Toi, je veux croire en ta passion et en ton amour.

Je veux croire en un futur. Je n’ai pas envie de te dire au revoir encore une fois. Je n’ai pas envie de chercher mieux ou de me soulager avec des aventures d’un soir. J’ai envie que tu sois mon aventure de tous les jours et de tous les soirs. Laisse-moi te montrer qui je suis, qui tu es et qui nous sommes ensemble. Tu as peur et je comprends, j’ai peur aussi. Tu n’as pas envie de te faire juger et moi non plus. Mais pourquoi les commentaires si éphémères de nos proches devraient empêcher nos sentiments de grandir s’ils ont envie de grandir? Laisse cette petite voix te guider vers moi. Tu le sais autant que moi que notre amour-haine nous va si bien. Tu ne veux plus de haine, plus de chicane. Tu ne veux plus de doute et de remise en question. Tu ne veux plus frapper le mur si fort qu’il en reste marqué, qu’il te rappelle la douleur du moment. Et je n’en veux plus non plus.

Laisse-moi te prouver que je suis là maintenant pour soigner ton poing et calmer tes craintes. Je ne veux plus te faire de mal. Je te donne tout de moi, mais je demande en retour tout de toi. Laisse-moi sentir que je n’ai plus à douter de toi. Que tu ne me glisseras plus entre les doigts. Permets-moi d’oublier la douleur de tes mensonges passés en me montrant que tu es un livre ouvert et honnête avec moi. Laisse-nous la chance de bâtir quelque chose qui peut devenir si fort, si magique. Prouvons au destin qu’il peut aller se recoucher, que son travail est complété. Montrons à nos proches que nous avions raison de vivre tout ce mal pour enfin vivre tout ce bien.

homme femme coucher de soleilSource image: Unsplash

Je sais que tu veux vivre ton peu de jeunesse qu’il te reste seul pendant que tu le peux encore. Je sais que tu ne veux pas te compliquer la vie. Et je suis ok avec ça. Je peux attendre. Je vais attendre. Je n’abandonne pas tant que je ne vois pas la raison d’abandonner.

Continue de me blesser et croire que cela va m’éloigner. Tu te mets un doigt dans l’œil si tu crois que c’est juste ça qui va faire ce qu’il faut pour m’éloigner de toi. Tu le sais très bien que ma persévérance va répliquer jusqu’au jour où tu me diras de te laisser aller et que tu ne reviendras pas par la suite.

Si vraiment tu ne veux plus, alors laisse-moi partir. Supprime-moi de ta vie, montre-moi que tu es mieux sans moi. Et c’est à ce moment que je te laisserai partir. Sois clair, sois précis, sois sûr. Si tu me quittes, quitte-moi pour de bon. Mon cœur peut prendre des coups mais, il a sa limite. Le dernier coup risque d’être fatal. Assure-toi de frapper assez fort que je ne voudrais plus recommencer. Fais-moi mal une dernière fois, une bonne fois pour toute.

Si non, laisse-moi t’aimer. Doucement, mais complètement amoureusement.

-->
Un article de
Jade Roy-Leclerc's Avatar
Jade Roy-Leclerc

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Déco: Une salle à manger moderne avec une touche de chaleur chez Mobilia