J’ai la chance d’avoir des amis très précieux, des parents aimants, un parrain et une marraine formidables, des cousines incroyables, des voisins sur lesquels je peux toujours compter. Bref, un entourage sain et harmonieux et pourtant… j’aime être seule.

Quand je vais à une soirée entre amis (en respectant les mesures sanitaires mises en place par notre gouvernement), je suis la première à retourner chez moi, je ressens le besoin de retrouver mon petit nid bien tranquille, sans avoir à socialiser avec des inconnus. Par ailleurs, je tiens à dire que je ne supporte vraiment pas le fait que l’on vienne me visiter à l’improviste, même si je sais que ce n’est pas pour mal faire.

Laissez-moi, sil vous plaît, m’expliquer avant de me traiter de sauvage ou antisociale. Sachez que j’adore chiller avec mes amis et mes voisins ou bien me cuisiner des petits soupers en famille. Cependant…

J’aime être seule, parce que ça me permet de rester indépendante. Je n’ai pas besoin d’un copain à tout prix pour aller me balader sur le bord de la mer au coucher du soleil. Je ne fais pas de crise d’asthme, parce qu’une copine a annulé une sortie à la dernière minute, car son petit terrible two est malade. Anyway, j’ai des tas d’activités à faire, sans nécessairement avoir besoin de quelqu’un pour m’accompagner. Je ne cours après personne, j’ai toujours été capable de me débrouiller dans la vie, sans même avoir besoin d’aide de qui que ce soit. Cela signifie pour moi : pas de compte à ne rendre à personne, je profite donc de ma liberté.

J’aime être seule, car je peux faire ce que j’ai à faire sans distraction. On va se le dire, c’est moins évident de se concentrer sur une tâche lorsqu’il y a plein de gens au alentour et vu la longueur de ma liste de choses à faire, j’ai intérêt à ne pas trop traîner. Aussi bien se débarrasser tout de suite de mon petit ménage entre une brassée de linge pâle et une de foncé, tout en faisant du télétravail, sans oublié de planifier la rentrée universitaire qui arrive à grand pas.

Femme, bien, nature, ciel, eau

Source image : Unsplash

J’aime être seule, parce que je peux méditer en paix. Une sorte de tête-à-tête avec moi-même. Je suis bien dans ma bulle, à travailler sur ma propre confiance, à me vider de mes petits démons du quotidien et à faire un retour sur les derniers événements qui sont survenus dans ma vie. Après tout, en période de pandémie où les regroupements sont restreints, pourquoi ne pas en profiter pour mettre à jour nos objectifs et se questionner sur nos habitudes de vie ? Être seul c’est aussi prendre le temps de faire un gros ménage, non pas seulement dans sa maison, mais aussi dans sa tête.

Bien évidemment, j’ai droit à bien des réactions quand je dis que j’aime être seule. Des phrases telles que « tu vas t’ennuyer ma pauvre ! », « tu vas finir par perdre tes amis si tu ne sors pas plus », « ce n’est pas bon de rester seule si souvent ». C’est à croire que les gens confondent l’isolement et la solitude. Je sais mieux que quiconque ce qui est bon pour moi et si tu as vraiment envie que l’on passe du temps ensemble, je ne vais pas systématiquement te dire non. Reste juste à se choisir un moment qui nous convient à tous les deux et je serai ravie de passer un après-midi de qualité en ta compagnie. Après tout, j’ai de super amis, une famille affectueuse, de sympathiques voisins… mais il n’en reste pas moins du fait est que : j’aime être seule.

Source image de couverture : Unsplash

Les plus populaires

Accueil