Faits Vécus

Tu ne m’aimes plus.

Pas que tu me l’as déjà dit, mais ces choses-là se sentent. Quelque chose en toi a changé, une espèce de nonchalance et d’indifférence à mon égard. Je le vois dans tes yeux, dans ta manière de te comporter avec moi. J’ai essayé tellement fort que l’on soit heureux. J’ai transformé certains aspects de moi-même pour que nous puissions nous adapter encore mieux l’un à l’autre. Autant que ceux qui se ressemblent s’assemblent, les contraires pourtant s’attirent et j’ai toujours cru qu’avec de la volonté, toute relation pouvait fonctionner.

J’ai tellement l’impression d’avoir échoué lamentablement et, en même temps, j’ai tant essayé que l’on traverse tout ce qui se pointe sur notre chemin ensemble. Mais avec le temps, les anciennes relations et l’expérience que l’on réussit à acquérir, une chose me semblait évidente et c’était que les efforts et l’amour à sens unique, ça finit toujours par briser. Je t’ai toujours laissé ta liberté, je t’ai même encouragé dans tes projets de fous, même si au fond, je savais que tu allais te planter. Mais bon, c’est comme ça que l’on apprend qu’on m’avait sagement dit lorsque j’étais enfant.

Même si j’ai ce sentiment que les années nous rattrapent, en presque cinq ans de relation, il y a une petite voix en moi qui n’y a plus rien à faire pour remonter cette pente. Je me questionne beaucoup à savoir ce que j’ai pu faire ou ne pas faire pour que nous en soyons rendus là. J’ai personnellement toujours trouvé que j’étais un bon parti malgré mon caractère pas toujours évident. Tes soupers étaient toujours sur la table, tu n’avais même pas besoin de réfléchir à ton diner du lendemain. Ta maison était propre, car je ne supportais pas de voir trop de saleté ou de trucs qui trainaient. On riait beaucoup ensemble, tu n’avais quand même pas une vie trop difficile avec moi. Tu n’avais pas trop à te plaindre de ce côté, même que je me suis posée la question si j’en faisais trop et que pour cette raison, avec le temps, tu prenais le tout pour acquis.

coeur jeune femme coupleSource image: Unsplash

Parce que oui, je me sens acquise big time. J’en suis rendue si épuisée au point que j’ai besoin de te demander ta collaboration, car de ce que j’ai toujours entendu, un couple, ce n’est pas censé être une équipe? Je me sens comme un meuble dans mon propre logis, une femme qui travaille et qui passe sa vie à torcher, à essayer de rendre tout le monde heureux en oubliant mon propre bonheur, espérant toujours un répit, un éveil de ta part qui te dit qu’il serait temps que tu sois mon coéquipier dans la vie. Ce qui est encore plus désolant dans tout cela, c’est que j’essaie encore aujourd’hui et que je t’aime autant, ce qui fait en sorte que cela devient de plus en plus difficile composer avec tout cela.

Je t’en ai tellement parlé. J’ai longtemps tenté de faire allumer ta switch pour que l’on ne se rende jamais à ce moment. Pourtant, j’ai ce sentiment qu’il est trop tard, malgré tout ce que je peux faire, tu es trop encré à ce mode de vie, comme quelqu’un qui a toujours tout eu dans sa vie et qui n’en demandera jamais moins. Et tu sais quoi, j’imagine que je le comprends dans un sens. Trop en faire pour quelqu’un, ce n’est pas toujours la meilleure chose et je commence à le réaliser durement. Seulement, chaque personne compose à sa façon à ce trop plein d’attention et ce ne sera pas toujours le même dénouement à l’histoire.

Je ne crois pas que l’on peut trop aimer ou trop donner à quelqu’un que l’on considère. Je ne suis pas certaine qu’avoir été différente dans ma façon d’être aurait changé quelque chose finalement. Et malgré tout, je vais rester telle que je suis. Car c’est ce que j’aime, prendre soin des gens autour de moi et leur faire réaliser à quel point ils sont importants dans ma vie.

Et je me dis qu’au final, que si tu n’as pas pu apprécier la personne que j’étais pendant toutes ces années, forcément quelqu’un le fera à ta place un de ces jours.

-->
Un article de
Anonyme's Avatar
Articles suivants
Article Featured Image

Mes coups de coeur du Marché Etsy des fêtes de Vaudreuil-Soulanges