Faits Vécus

Il est temps …

Naître tous libres et égaux … une bien belle déclaration, une déclaration universelle.

Au regard des récents événements et des événements passés, on se demande quelle est la valeur de cette phrase. A-t-elle encore un sens ?

En 2020, le racisme est toujours présent. En 2020, la valeur d’une vie dépend encore de la couleur de peau. En 2020, on a encore des personnes qui n’ont pas conscience des actes racistes qui les entourent.

Il est grand temps de se réveiller, tous et chacun. Il est grand temps d’arrêter de dire que l’on n’est pas raciste, mais plutôt de devenir activement antiraciste. Il est temps de ne pas juste être touché par des événements tragiques, mais le temps d’agir contre ces événements.

« Sous nos masques on cache nos sourires, parce qu’on n’a pas envie de rire. Derrière nos sourires règne la colère, mais on n’a pas envie d’être en guerre. Derrière notre colère, il y a une RAISON et cette raison est tout simplement PUISSANTE! La puissance de Dieu marche avec nous. On marche et on se bat pour le droit à l’existence. Je promets de faire la différence dans notre ville! Oui nous sommes des antiracistes! On élimine la haine mais on est des activistes de l’ESPOIR! Nous ne croyons pas à la vengeance par le feu, alors on fait couler l’eau dans le chaos. Si tu es né sur Terre, tu es de race humaine! » Redggy Jupiter Nicolas – Strongest Yogi On Earth

Redggy Jupiter Nicolas

Parlons d’un sujet inévitable et délicat, la suprématie blanche. Même si c’est inconfortable, on ne peut pas nier qu’elle existe, on ne peut pas ignorer qu’aujourd’hui aux yeux de la société une vie blanche vaut plus qu’une vie noire. Mais au nom de quoi ? Au nom de quelle loi, de quel principe.

On ne naît pas tous égaux, le fait de naître blanc vient aves des privilèges servis sur un plateau en or. Les inégalités liées à la race, à la couleur de peau sont tout autour de nous. Et au lieu de se servir de nos privilèges pour aider la société, que faisons-nous? On s’en sert pour créer toujours plus d’inégalités, toujours plus de violence et d’intolérance.

« Faut-il être juste de la même couleur qu’un membre de sa famille humaine pour (oser) lutter contre les inégalités que subit ce dernier tout en sachant qu’il n’y a pas de perte ni de dignité ni d’honneur? Je vous partage les mots de Rosa Parks si puissants : Le racisme est toujours avec nous, mais c’est à nous de préparer nos enfants pour ce qu’ils doivent répondre, et, nous l’espérons, nous vaincrons. » Angélique Marguerite Berthe Diène – Cheliel et R Magazine

Angélique Marguerite Berthe Diène – Crédit photo : Bruce Leclerc

Le racisme brise des vies, il tue, il rend la vie quotidienne insupportable. Il est grand temps de nous rééduquer, d’arrêter de fuir les conversations qui nous gênent, de ne plus s’approprier la culture noire selon notre bon vouloir. Il est temps de lutter et de prendre nos responsabilités, de ne plus se cacher derrière le «je ne suis pas raciste j’ai un ami noir». Non, avoir un ami noir ne fait pas de toi une personne antiraciste. Tu seras antiraciste le jour où tu défendras les droits des noirs autant que les tiens, le jour où tu t’interposeras quand tu seras dans une situation clairement raciste, le jour où tu arrêteras de dédramatiser des propos racistes et que tu sensibiliseras le monde autour de toi.

On ne naît pas raciste, aucun enfant en ce monde ne voit le jour avec des préjugés sur la couleur de peau. Peut-être avons-nous là la recette magique pour un monde sans racisme, l’éducation!

«Voici une citation que j’aimerais partager, cela ne vient pas de moi mais je pense que ça résume parfaitement tout mon sentiment envers les personnes ici qui pensent que ça n’existe pas au Québec.

It’s the unspoken words that will leave your mouth bleeding. – Shaa Bailey » Hanna Che, Co Fondatrice de Never Was Average

Hanna Che – Crédit photo : Schaël Marcéus

Tu peux aussi contribuer financièrement à la lutte contre le racisme en soutenant quelques organismes, en voici déjà trois : Hoodstock –  La ligue des droits et des libertés –  La ligue des Noirs du Québec 

Et si tu veux mieux comprendre les enjeux et t’éduquer sur le racisme, tu peux aussi regarder le documentaire Briser le code qui vise à faire prendre conscience à la majorité québécoise qu’il existe encore en 2020, pour les personnes racisées et autochtones, un code à suivre. Un code pour éviter le plus possible d’être discriminées, un code pour ne pas déranger… Car même si le Québec est l’un des endroits les plus ouverts au monde, il n’est pas parfait.

Source image couverture: Pexels
-->
Un article de
Alexandra Coste's Avatar
Alexandra Coste

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

10 québécois.es inspirant.es à suivre sur Instagram pour s’éduquer