Sport & Santé

J’assume haut et fort, sans gêne, que je suis LE malade imaginaire de la comédie écrite par Molière. J’ai dû être sa muse pour l’élaboration de son personnage principal; quoique j’étais loin d’exister encore. Pour ceux et celles qui ont déjà lu ou vu la pièce de théâtre, vous pouvez comprendre immédiatement le lien entre le titre de mon article et le personnage. Tsé le bourgeois obsédé par la maladie. Celui dont tout le monde rit car il croit avoir toutes les maladies qui existent sur cette terre. Je suis sa jumelle, celle d’une autre époque. Cependant, je suis certaine qu’il y a d’autres jumeaux pas très loin qui se reconnaissent très bien. ????

Combien de fois j’ai cru avoir le cancer? Combien de fois j’ai pensé faire une crise cardiaque? Combien de fois j’ai cru mourir? Combien de fois j’ai cru devenir folle? Ouff!! Je ne pourrais même pas vous dire le nombre de fois que cela m’est arrivé.

je pense que je suis maladeSource: Unsplash

Juste d’entendre le fameux mot « GASTRO », vous pouvez être certain que dès cet instant le virus s’est déjà emparé de moi. Ça y est, je suis fichue! Je m’empresse d’aller chercher mon meilleur ami, Purell, et je plonge mes mains dans la bouteille jusqu’à temps qu’elles soient complètement imbibées. Même si malheureusement je sais qu’il est déjà trop tard. Une chance que j’avais des gravols avec moi. Tous les gens traînent des gravols avec eux, au cas où, n’est-ce pas? ????

Quelques jours plus tard, j’ai mal dans le dos. Ça y est, j’ai une tumeur qui vient d’apparaître! Je saute sur mon téléphone, je me rends sur internet et écris sur Google, « Cancer au dos ». Voilà, je le savais, une tumeur!  J’ai de plus en plus mal. Docteure, combien de temps me reste-t-il à vivre?

Il me semble que ces temps-ci, j’ai moins de mémoire qu’à l’habitude. Pourquoi je ne me souviens plus du nom de l’acteur qui jouait dans le film… tsé le film là… oui oui le film que j’ai regardé hier soir. Mon dieu! Je ne me souviens même plus du titre du film que j’ai regardé pas plus tard qu’hier soir. Mais c’est impossible, je suis beaucoup trop jeune pour commencer à faire de l’Alzheimer.

Vous voyez le pattern.

Cela peut paraître exagéré, mais ce ne l’est pas. Il y a réellement des gens, comme moi, qui souffre d’hypocondrie, et ce, beaucoup plus que l’on pense. Cependant, on ne s’en rend pas compte, car les personnes n’oseront pas en parler de peur qu’on les juge ou qu’on les trouve un peu fous. Une étude a démontré qu’au Québec, 5% des patients qui visitent le médecin seraient atteints d’hypocondrie clinique. Les gens développent une peur irraisonnée d’être atteint par une maladie, alors qu’ils n’en ont aucun symptôme. Parfois, lorsque nous sommes pris dans un tourbillon, un cercle vicieux, il est difficile de se sortir de cet état d’inconfort, qui peut, nous pourrir la vie. Tout dépend évidemment du degré de la maladie.

Est-ce qu’on peut soigner cette maladie? Oui, mais c’est tout de même un long processus. J’ai tendance à dire, par expérience personnelle, que nous apprenons à vivre avec l’hypocondrie sans nécessairement s’en départir à tout jamais. À la base, il faut que la personne comprenne bien qu’elle n’est pas atteinte d’une maladie physique quelconque, mais que ces maux sont plutôt liés à sa condition psychologique. À partir de ce moment, il y a des psychologues spécialisés dans ce domaine qui arrivent très bien à soulager le patient, car il est apte à rassurer la victime, à l’écouter, à la comprendre, et ce, sans la juger. Quelques personnes peuvent même avoir recours à l’hypnose. Il paraît que ça fait des petits miracles.

hyponcondrie hypocondriaque maladie psychologique troubleSource: Unsplash

Hypocondriaques, je vous comprends! Nous sommes dans le même bateau. Je peux vous rassurer en vous disant que je vais beaucoup mieux, et que mes épisodes d’hypocondrie se font plutôt rares. Il peut m’arriver de faire une petite rechute, ce qui est tout à fait normal. ????

Comme dirais ma psy : « Tu as une petite grippe au cerveau, rien de plus! »

Il y a espoir! Nous ne sommes pas fous pour autant!

P.S : Voici un lien de l’émission Deux filles le matin, où plusieurs artistes, dont Marie-Christine Proulx, Sébastien Girard et Marie-Lyne Joncas, souffrant d’hypocondrie se confient. Très touchant et humoristique à la fois.

-->
Un article de
Gabrielle Labonté's Avatar
Gabrielle Labonté

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

N’aie pas peur d’attendre.